Réouverture des pistes de ski en Italie

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
Réouverture des pistes de ski en Italie
Tous droits réservés  Luca Bruno/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Les skieurs italiens ont pu retrouver ce samedi les pistes de ski après une saison 2020-2021 très compliquée, marquée par une fermeture quasi-complète. Et alors que l'industrie espère se remettre de presque deux années perdues, un pic de cas dans la province alpine frontalière de l'Autriche souligne à quel point la situation reste précaire.

Comme prévu, la neige est tombée pendant la nuit - juste à temps pour le jour de l'ouverture - recouvrant les pentes de Plan de Corones dans la ville de San Vigilio di Marebbe, dans le Tyrol du Sud. Les skieurs sont parfois venus de loin, comme la Croatie ou la capitale italienne Rome, ainsi que des vallées voisines où les pistes n'ont pas encore ouvert. "J'ai des frissons le long de ma colonne vertébrale, parce que nous avons quitté les pistes le fameux 8 mars 2020, en nous précipitant à Rome parce que tout était verrouillé", a déclaré Monica Meloni, 53 ans, une skieuse originaire de Rome. "Nous avons fait la dernière descente sur cette piste, en nous regardant et en nous demandant : "Quand pourrons-nous revenir ?". Cela a pris presque deux ans".

Masque et "green-pass"

Pour assurer la sécurité des skieurs, le réseau Dolomoti Superski, qui regroupe 16 stations de ski sur près de 1 200 kilomètres de pistes, a lancé un skipass intégré au "green-pass" visant à garantir l'accès aux remontées mécaniques. Celles-ci sont ouvertes uniquement aux personnes vaccinées, guéries ou ayant un test négatif récent.

"La crainte d'un autre verrouillage est toujours présente, surtout en hiver", a déclaré Zeno Kastlunger, le vice-président de Dolomiti Superski. "Mais je pense que ce qui est important, c'est d'utiliser les armes que nous avons : se faire vacciner, respecter les règles, utiliser le green-pass avec tout son potentiel, et je pense qu'en faisant cela, nous pourrions potentiellement gérer la saison sans un lockdown, mais nous sommes tous conscients que cela peut arriver, et si cela se produit, ce sera pour un but plus grand."

Les skieurs sont également tenus de porter des masques sur les remontées mécaniques - qu'il s'agisse de télésièges ouverts ou de téléphériques fermés - et de maintenir une distance sociale d'un mètre dans les files d'attente. Pour la descente en revanche, pas besoin de masques. 

Cette année, la France et la Suisse imposent le port du masque et l'éloignement social dans les stations, tandis que l'Autriche limite la pratique du ski aux personnes vaccinées ou guéries. La région allemande de Bavière exige pour sa part un test négatif pour tous les skieurs, même les vaccinés.