Cet article n'est pas disponible depuis votre région

En Afghanistan, la jeunesse menacée par le manque d'éducation et la famine

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
Selon l'ONU, près de neuf millions d'Afghans sont menacés de famine.
Selon l'ONU, près de neuf millions d'Afghans sont menacés de famine.   -   Tous droits réservés  Farzana Wahidy/AP2009   -  

Le retour des Talibans au pouvoir suscite des inquiétudes quant au système éducatif afghan. Beaucoup de jeunes ont vu leur avenir compromis par l'arrivée du régime fondamentaliste islamiste en août et la guerre.

55% de la population confrontée à un niveau extrême de faim

Avec l'approche de l'hiver, la population afghane est aussi menacée par une famine qui pourrait atteindre des millions de personnes. "Les températures devraient descendre jusqu'à moins 25 degrés", déclare le porte parole du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, "de nombreuses familles déplacées n'ont pas d'abris appropriés, ce qui est une condition essentielle pour survivre au froid glacial en Afghanistan" conclut-il.

La crise humanitaire qui ronge le pays est sans précédent, l'ONU évoque près de 23 millions de personnes confrontées à des niveaux extrêmes de faim, soit 55% de la population totale.

La culture du pavot à l'opium critiquée mais toujours pratiquée

A travers le pays, nombreux sont ceux qui changent de métier pour survivre à la crise économique. A Kandahar, dans le sud, certains jeunes afghans se sont reconvertis en tant que cultivateur de pavot à opium. Opiacé à l'origine de l'héroïne ou de la morphine.

Depuis 2001, les Talibans affirment vouloir mettre fin à la culture du pavot. Lors de leur nouvelle prise de pouvoir, ils on réaffirmé cette volonté souhaitant briser leur isolement international et attirer des investisseurs étrangers.

Cependant, l'interdiction se fait attendre alors que le pays est le premier producteur mondial d'opium.