Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Après la victoire de Valérie Pécresse au Congrès des Républicains, l'unité à droite déjà abîmée

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
Valérie Pécresse a remporté les élections à droite avec 61% des voix contre 39% pour Eric Ciotti.
Valérie Pécresse a remporté les élections à droite avec 61% des voix contre 39% pour Eric Ciotti.   -   Tous droits réservés  AP Photo   -  

Après la victoire de Valérie Pécresse au congrès des Républicains samedi 4 décembre, l'image d'unité affichée à droite s'écorne déjà. Le candidat battu Eric Ciotti reproche à sa concurrente une déclaration dans laquelle elle annonce qu'elle ne reprendra pas toutes ses idées.

Eric Ciotti l'aile "très à droite" des Républicains

Devant ses militants à Nice, le député des Alpes maritimes a même annoncé dimanche qu'il allait fonder un mouvement appelé, "A droite !".
Suite à sa défaite, les candidats d'extrême droite Marine Le Pen et Eric Zemmour avaient appelé ses soutiens à rejoindre leurs rangs.
Eric Ciotti est considéré comme l'aile dure de la droite française et compte parmi ses mesures un "Guantanamo à la française" ou encore l'instauration d'une "priorité nationale et communautaire européenne sur l'emploi, les allocations et le logement".

Valérie Pécresse et le défi du rassemblement

Valérie Pécresse avait pourtant voulu rassurer les partisans du candidat en affirmant qu'elle ne ferait pas de "synthèse molle" mais qu'elle "enrichirait" son projet avec des idées de chacun des prétendants.
Au Congrès des Républicains s'affrontaient Valérie Pécresse, Michel Barnier, Xavier Bertrand, Philippe Juvin et Eric Ciotti. Suite au premier tour, tous les candidats vaincus avait appelé à voter pour la présidente de la région Ile-de-France face à Eric Ciotti.

Pour son premier déplacement en tant que candidate des Républicains à la présidentielle, Valérie Pécresse a prévu de se rendre dans les Alpes maritimes, sur les terres de son concurrent Eric Ciotti.