Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Omicron : course à la vaccination autour du monde

Access to the comments Discussion
Par euronews & AFP
Un homme se fait vacciner à Londres, le 4 décembre 2021
Un homme se fait vacciner à Londres, le 4 décembre 2021   -   Tous droits réservés  Alberto Pezzali/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved   -  

Le "raz de marée" Omicron, comme l'appelle le Premier ministre britannique, submerge le Royaume-Uni et tous les adultes doivent obtenir une dose de rappel avant la fin du mois. De longues files d'attente se sont formées hier devant les centres de vaccination et des centaines de militaires ont été mobilisés pour gérer l'affluence et aider le personnel sanitaire.

Au parlement, les mesures font l'objet d'une âpre bataille politique. Au sein même de la majorité de Boris Johnson, certains ont vertement critiqué les restrictions.

Norvège

Même rush de fin d'année en Norvège où la consommation d'alcool dans les bars et les restaurants a été suspendue et où de nouvelles règles ont été mises en place dans les écoles. Le télétravail est plus qu'encouragé, il devient obligatoire dans les entreprises où il est possible. Le pays se bat lui aussi contre la montée du variant Omicron ; ces mesures vont être en place pour quatre semaines.

Danemark

Le Danemark fait lui aussi avancer son programme de vaccination pour permettre à tous les plus de 40 ans de recevoir une troisième dose de rappel. Le Danemark est le deuxième pays au monde, après le Royaume-Uni, en nombre des cas confirmé d'Omicron. Dans ces deux pays, un système très sophistiqué de séquençage d'échantillons permet une détection rapide des variants.

Chine

Et jusqu'en Chine, il a été rapporté un cas du variant Omicron dans la ville de Tianjin, au Nord. L'évolution de la situation est suivie de très près par les autorités qui continuent de préparer les Jeux Olympiques d'Hiver, prévus pour février.