Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Rome : le palais du Latran, ancienne résidence des papes, a rouvert ses portes au public

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Le Palais du Latran, l'ancienne résidence des papes a rouvert ses portes aux visiteurs
Le Palais du Latran, l'ancienne résidence des papes a rouvert ses portes aux visiteurs   -   Tous droits réservés  Andrew Medichini/Associated Press

Le palais du Latran à Rome dévoile ses trésors historiques au public. Ce bâtiment, qui fut la résidence principale des papes entre le IVe et XIVe siècle, a rouvert ses portes aux visiteurs depuis le 13 décembre à la demande du Pape François.

"Cette réouverture s’est faite à la demande du Saint-Père. Nous voulions rendre accessible ce monument historique aux citoyens de Rome, aux Italiens, mais aussi au monde entier. Pour que tout le monde puisse profiter d’un palais qui a marqué certaines périodes importantes de l'histoire de l'Église, mais aussi l'histoire de l’Italie et du monde", explique Mgr Pierangelo Pedretti, le prévôt du palais.

Guidé par des religieuses, il est désormais possible de visiter les dix pièces qui composent les 3000 mètres carrés de l'ancienne résidence de l'évêque de Rome.

L'une des religieuses de l'ordre des Missionnaires de la Révélation Divine, Sr. Rebecca Nazzaro, nous raconte l'histoire de ce site qui a une place importante pour le Saint-Siège: "Jusqu'auXIVe siècle, ce palais a été la résidence des papes. Puis le pape s'est installé à Avignon en France. Enfin quand le Saint-Siège est revenu à Rome, ce site qui se situe en banlieue était abandonné, pillé et totalement délabré. C’est pourquoi la résidence papale a été transférée au Vatican et certains conclaves avaient lieu dans la curie du palais du Quirinal. Le pape Sixte Quint a voulu redonner de la vie à ce site, en démolissant les anciens bâtiments et en construisant ce nouveau palais."

C'est au palais du Latran que naît l'État du Vatican

Il y a 92 ans, c’est dans ce palais qu'étaient signés les accords du Latran entre le Saint-Siège et l'État italien. Ce document qui porte la signature d'un certain Benito Mussolini officialisait la création de l'État du Vatican.

Ces accords réduisent la souveraineté temporelle du pape au seul État du Vatican et ils confirment que la religion catholique, apostolique et romaine demeure la seule religion de l'État italien, conformément au statut du royaume de 1848.