Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Boom des infections au Covid-19 : pénurie de tests en Italie et au Royaume-Uni

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
Le Royaume Uni n’a plus assez de tests antigéniques et PCR en raison d'une « demande exceptionnellement élevée »,
Le Royaume Uni n’a plus assez de tests antigéniques et PCR en raison d'une « demande exceptionnellement élevée »,   -   Tous droits réservés  Jae C. Hong/AP   -  

Avec les fêtes de fin d'année et l'augmentation du nombre d'infections au Covid-19, la course aux tests se fait sentir. Plusieurs pays européens font face à une pénurie de tests et optent pour des mesures exceptionnelles.

En France, des autotests dans les supermarchés

Les professionnels de la grande distribution le réclamait depuis longtemps, la France permet la vente d'autotests dans ses supermarchés. Cependant, cette autorisation ne s'étend que jusqu’au 31 janvier 2022. La mesure vise à répondre à une demande massive. En effet, la semaine précédant noël, 13 millions de tests ont été pratiqués par les Français .

Au Royaume-Uni, un "énorme problème d'approvisionnement" en tests antigéniques

Outre-Manche, l'inquiétude monte au sein de la population qui souhaite se faire tester pour les fêtes de fin d'année et pour aller travailler. Les pharmacies britannique ont déclaré avoir un "énorme problème d’approvisionnement" concernant les tests antigénique. Dans un centre de dépistage au Covid-19 à Basildon en Angleterre, une patiente déplore la situation :"Nous avons essayer d'acheter des tests dans les pharmacie aux alentours mais elles n'en ont pas. Elles indiquaient toutes être en rupture de stock".

En Italie, des files d'attente interminables

Comme ses voisins européens, l'Italie enregistre un nombre très important d'infections. 1 million de tests ont été réalisés en 24 heures. Des longues files d'attente se forment partout dans le pays et la situation est tendue.

Selon notre correspondante à Rome, certaines personnes ont attendu jusqu'à huit heures pour se faire tester. Dans la capitale, même si l'attente est longue, les gens parviennent à se faire tester mais à Milan, certains centres de dépistage du Covid-19 ont atteint leur nombre maximal de réservations et de nombreuses personnes ont été informées qu'elles ne pourraient pas faire de test.

Enfin, dans les zones avec un fort taux d'infection, l'armée a été déployée pour faciliter les opérations impliquant des tests rapides.