Restrictions sanitaires : nouveau week-end de protestation

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec Agences
5 000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire et les mesures sanitaires à Bruxelles, le 9 janvier 2022
5 000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire et les mesures sanitaires à Bruxelles, le 9 janvier 2022   -   Tous droits réservés  Nicolas Maeterlinck / Belga / AFP

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce dimanche à Bruxelles contre le pass sanitaire et les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 ; autant de mesures renforcées par de nombreux pays européens pour lutter contre la propagation toujours fulgurante du variant Omicron.

Les contestataires ont défilé à l'appel du mouvement "Ensemble pour la liberté", qui rassemble plusieurs associations. Ils ont dénoncé ce qu’ils appellent la "dictature des vaccins".

Les participants portaient des pancartes proclamant "Non à la dictature vaccinale" ou encore "Touche pas à nos enfants", en référence à la décision des autorités belges d'autoriser la vaccination des 5-11 ans.

À Innsbruck, en Autriche, environ 6 000 personnes selon la police se sont également rassemblées pour protester contre les restrictions sanitaires et la vaccination obligatoire.

Les manifestants ont été rejoints par Herbert Kickl du Parti de la liberté. Le leader de l'opposition a pris la parole devant le parlement local et a fustigé le gouvernement.

"Ce rassemblement est notre concert du Nouvel An pour la liberté du Tyrol. Nous délivrons un message clair : vous ne nous ferez pas craquer, car chaque bêtise de ce gouvernement d'escrocs renforce encore la résistance", a scandé Herbert Kickl.

Autre rassemblement et même contestation en République Tchèque. Dans le centre de Prague, notamment, ils étaient nombreux à battre le pavé ce week-end pour dénoncer notamment le décret sur la vaccination obligatoire des personnes de plus de 60 ans qui pourrait entrer en vigueur dès le mois prochain.