Elizabeth II surprend ses sujets à l'occasion de ses 70 ans de règne

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP, AP
La reine examinant, au château de Windsor, des objets et messages qui lui ont été adressés pour ses précédents jubilés. Photo non datée mais récente publiée le 4 février 2022.
La reine examinant, au château de Windsor, des objets et messages qui lui ont été adressés pour ses précédents jubilés. Photo non datée mais récente publiée le 4 février 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Steve Parsons (MTI/MTVA)

La reine Elizabeth II célèbre dimanche ses 70 ans de règne, et a, pour ce cap historique, réservé une surprise à ses sujets, exprimant le souhait que l'épouse du prince Charles, Camilla, devienne reine consort quand il deviendra roi.

Charles et Camilla "touchés et honorés par les mots" de la reine

Dans un message écrit à l'occasion de son Jubilé de platine, cap qu'aucun monarque britannique n'avait jamais atteint avant elle, la reine de 95 ans a fait part de son "souhait sincère" que Camilla "soit connue comme reine consort" lorsque le prince Charles, 73 ans, accèdera au trône.

Photo : Kirsty Wigglesworth (AP)
La duchesse de Cornouailles, Camilla, visitant la base du Metropolitan Police Service à Londres, jeudi 25 janvier 2018.Photo : Kirsty Wigglesworth (AP)

Jusqu'à présent, elle ne s'était jamais prononcée sur le sujet, objet depuis des années d'interminables controverses.

Charles et Camilla se sont dits selon un porte-parole "touchés et honorés par les mots" de la reine, qui a aussi souligné le "travail loyal" de la duchesse de Cornouailles.

Camilla, 74 ans, à la simplicité appréciée par les Britanniques, est devenue un rouage essentiel de la monarchie, avec de très nombreux engagements.

La reine clôt un long débat

Le terme de "consort" s'applique à l'époux ou à l'épouse d'un monarque régnant. Théoriquement donc, Camilla devait devenir reine, mais son titre avait fait l'objet d'interminables controverses après son mariage en 2005 avec le prince Charles, certains avançant qu'elle devrait plutôt être connue comme "princesse" consort, en raison de la sensibilité du sujet après la mort de la princesse Diana.

Camilla, divorcée, a longtemps été perçue comme celle qui avait brisé le mariage conte de fée du prince Charles, dont elle était la maîtresse, avec Diana.

Photo : Oli Scarff (AP)
La reine Elizabeth II, au premier plan, et Camilla, la duchesse de Cornouailles, lors du sommet du G7 en Cornouailles (Angleterre), le vendredi 11 juin 2021.Photo : Oli Scarff (AP)

Encore l'an dernier, moins de la moitié des Britanniques souhaitaient qu'elle soit couronnée reine.

La reine a clos le débat samedi.

Elizabeth II s'est largement retirée de la vie publique depuis des ennuis de santé en octobre. Deux apparitions avant son Jubilé de platine dimanche, l'ont montrée frêle et marchant lentement.

Une journée de jubilé douce-amère pour Elizabeth II

Traditionnellement, le 6 février est pour elle une journée douce-amère, de recueillement privé, au domaine royal de Sandringham. Car c'est à la fois la date de son accession au trône en 1952 à 25 ans, mais aussi celle du décès de son père le roi George VI, auquel elle était très attachée, d'un cancer du poumon à 56 ans.

C'est aussi cette année son premier anniversaire de règne sans son cher époux le prince Philip, décédé en avril 2021 à 99 ans, alors que la monarchie vit une période tourmentée entre les accusations d'agression sexuelle visant son fils Andrew et l'installation aux Etats-Unis de son petit-fils Harry avec sa femme Meghan.

Photo : Steve Parsons (AP)
La reine Elizabeth II au château de Windsor, en Angleterre, sur cette photographie non datée mais récente, publiée le vendredi 4 février 2022.Photo : Steve Parsons (AP)

Avant de rejoindre Sandringham, la reine avait examiné, au château de Windsor, des objets et messages qui lui avaient été adressés pour ses précédents jubilés. Une vidéo l'a montrée souriante, regardant notamment une carte faite avec des capsules de bouteille et la "recette d'une reine parfaite" imaginée par une petite fille, avec "500 ml de sang royal", "un peu de bijoux" et "un trait de loyauté".

Une double broche de diamants et d'aigues-marines que lui avait offerte son père épinglée à sa robe bleue, elle a aussi admiré un éventail qui appartenait à la reine Victoria et eu un aperçu des premiers desserts créés dans le cadre d'un concours lancé à l'occasion du Jubilé de platine.

Samedi, elle a reçu lors d'une réception à Sandringham des membres de la communauté locale et d'associations, ainsi qu'une femme ayant contribué à la création du classique britannique "coronation chicken" pour la banquet du couronnement en 1953.

Quatre jours de festivités prévus en juin

Au Parlement, le Premier ministre Boris Johnson a remercié cette semaine le dévouement "infatigable" d'Elizabeth II, qui reste extrêmement populaire.

Pour le Jubilé, des pièces commémoratives ont été battues et huit timbres émis, la représentant à différents moments de son règne. Son portrait sera brièvement diffusé dimanche sur des écrans géants de plusieurs villes du pays, notamment à Piccadilly, à Londres.

Lundi, une salve de 42 coups de canon sera tirée dans le centre de la capitale.

Quatre jours de festivités, joyeusement attendues par les Britanniques, sont prévus début juin. Ils commenceront avec "Trooping the Colour", la parade qui célèbre officiellement son anniversaire chaque année. 

Un grand concert est également prévu ainsi qu'une reconstitution historique des 70 années de règne d'une reine qui a traversé, imperturbable, les époques et les crises, et des milliers de déjeuners populaires.