Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : Macron dit à Poutine qu'il espère "amorcer une désescalade"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Le président russe, Vladimir Poutine et son homologue français, Emmanuel Macron, lors de la visite de dernier à Moscou, le 7 février 2022
Le président russe, Vladimir Poutine et son homologue français, Emmanuel Macron, lors de la visite de dernier à Moscou, le 7 février 2022   -   Tous droits réservés  SPUTNIK / AFP   -  

Le président français Emmanuel Macron a dit ce lundi qu'il espérait amorcer une "désescalade" dans la crise russo-occidentale autour de l'Ukraine, au début de sa rencontre au Kremlin avec son homologue russe Vladimir Poutine.

"La discussion peut amorcer ce vers quoi nous devons aller, ce qui est une désescalade", a déclaré le locataire de l'Elysée , ajoutant vouloir "commencer à bâtir une réponse utile collectivement pour la Russie et pour tout le reste de l'Europe".

Selon le président français, cette "réponse utile" vise à "éviter la guerre" entre la Russie et l'Ukraine et à "construire les éléments de confiance, de stabilité, de visibilité pour tout le monde".

M. Macron a jugé que la situation actuelle en Europe était "critique" et imposait "d'être extrêmement responsable".

Vantant le dialogue mené depuis 2019 avec la Russie, il a estimé qu'il était "nécessaire car c'est le seul qui permet de bâtir une vraie sécurité et stabilité pour le continent européen".

Vladimir Poutine a pour sa part estimé que la Russie et la France avaient des "préoccupations communes concernant la sécurité en Europe". Il a salué les "efforts" de Paris pour "résoudre le problème de la sécurité en Europe", notamment celui visant à "trouver un règlement à la crise" en Ukraine.

Les deux hommes ont commencé leur rencontre au Kremlin assis de part et d'autre d'une longue table blanche, un format que Vladimir Poutine a adopté récemment lors de ses rencontres avec des dignitaires étrangers, en raison de la pandémie.

La visite d'Emmanuel Macron à Moscou intervient en pleine flambée de tensions entre les Occidentaux et la Russie, accusée d'avoir massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne en vue d'une invasion.

Le président français est le premier dirigeant occidental de premier plan à rencontrer le président russe depuis l'accroissement des tensions en décembre. Mardi, il se rendra en Ukraine pour s'y entretenir avec le président Volodymyr Zelensky.

Avant son déplacement à Moscou et Kiev, Emmanuel Macron s'était entretenu ce samedi de la crise russo-ukrainienne avec le Premier ministre britannique Boris Johnson et le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, a annoncé l'Elysée.

Ces échanges téléphoniques séparés s'inscrivent "dans un contexte de concertation constante entre alliés au sujet des tensions entre l'Ukraine et la Russie", a indiqué la présidence française.