Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Berlinale : "Alcarràs" , de l’espagnole Carla Simón rafle l'Ours d'or

Access to the comments Discussion
Par Frédéric Ponsard
Berlinale : "Alcarràs" , de l’espagnole Carla Simón rafle l'Ours d'or
Tous droits réservés  Vianney Le Caer/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved   -  

Un film espagnol "Alcarràs" a eu les faveurs du jury de la Berlinale présidé par le réalisateur américain M.Night Shyamalan. Le long-métrage de la réalisatrice Carla Simón a décroché l'Ours d'or dans un palmarès où les femmes se sont taillées la part du lion.

Parmi les jurés, l'actrice danoise Connie Nielsen souligne la richesse et l'éclectisme des films en compétition. "Il y avait un choix de films impressionnant, c'était très inclusif, à l'image du jury, de nombreux points de vue étaient représentés et c'était un véritable honneur de faire partie de ce jury", dit-elle..

Le film de Carla Simón dépeint les difficultés d'une famille d'agriculteurs catalans bousculée par la modernité. La réalisatrice de 35 ans a salué le palmarès quasi-exclusivement féminin de la Berlinale. Le prix de la meilleure réalisation est allée à la Française Claire Denis pour "Avec amour et acharnement".

Acteurs non-professionnels

Elle a aussi dédié son prix à ceux qui "cultivent chaque jour leur terre pour remplir nos assiettes". "Alcarràs", tourné avec des acteurs non-professionnels, se déroule le temps d'un été dans un coin de Catalogne, il suit la famille Solé, qui produit des pêches depuis trois générations sur les terres de riches propriétaires qui décident de déraciner les arbres pour installer des panneaux solaires.

A noter aussi le prix d'interprétation "non genré" remporté par l'actrice germano-turque Meltem Kaptan pour son rôle dans "Rabiye Kurnaz vs. Georgre W. Bush", où elle joue le rôle d'une mère turque dont le fils a été incarcéré sans acte d'accusation à Guantanamo. Le film tiré d'une histoire vraie a également reçu l'Ours d'argent du meilleur scénario.

"La Berlinale 2022 est un succès et a pu se dérouler dans des conditions presque normales", conclut notre reporter Frédéric Ponsard, "la compétition était particulièrement relevée cette année et le jury a récompensé des films venus du monde entier, engagés artistiquement et politiquement, montrant la diversité mais aussi l'adversité du monde contemporain".

Journaliste • Anne Devineaux