Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La Russie bloque une résolution de l'ONU condamnant son agression de l'Ukraine

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Laetitia Lago
La Russie bloque une résolution de l'ONU condamnant son agression de l'Ukraine
Tous droits réservés  Seth Wenig/Associated Press   -  

La Russie a mis son veto afin de bloquer une résolution condamnant son agression de l'Ukraine. Sur les 15 membres du Conseil de Sécurité de l'ONU, 11 pays ont voté en faveur du texte. La Chine, l'Inde et les Arabes Unis se sont abstenus. Le texte a été présenté par l'Albanie et les Etats-Unis.

"N'oublions jamais que c'est une guerre de choix. Le choix de la Russie. La Russie a choisi d'envahir son voisin" a déclaré Linda Thomas-Greenfield, ambassadrice américaine des Etats-Unis.

À la suite de la réunion infructueuse, le secrétaire général des Nations unies a une nouvelle fois fermement dénoncé l'attaque russe et appelé à respecter la Charte des Nations Unis.

"Les Nations unies sont nées de la guerre pour mettre fin à la guerre. Aujourd'hui, cet objectif n'a pas été atteint. Mais nous ne devons jamais abandonner. Nous devons donner une autre chance à la paix. Les soldats doivent retourner dans leurs casernes. Les dirigeants doivent prendre le chemin du dialogue et de la paix explique Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU.

HECTOR RETAMAL/Hector RETAMAL
L'ambassadeur russe auprès des Nations unies, Vassily Nebenzia (G), s'entretient avec le représentant permanent de la République arabe syrienne auprès des Nations unies, BashaHECTOR RETAMAL/Hector RETAMAL

La plupart des membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont brandi le drapeau ukrainien devant une tapisserie de Guernica de Picasso. L'œuvre du célèbre peintre espagnol est considérée comme l'un des plus importants tableaux anti-guerre de l'histoire. Suite à la réunion infructueuse, le secrétaire général des Nations Unis a rappelé l'importance que Moscou respecte la Charte des Nations Unis.

Le veto russe est "une tache de sang sur sa plaque au Conseil de sécurité_", a réagi sur Twitter le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a jugé que le soutien au projet de résolution montrait "que le monde était avec" l'Ukraine. "La vérité est avec nous, la victoire sera notre", a-t-il ajouté._

Devant le Conseil, l'ambassadeur ukrainien à l'ONU, Sergiy Kyslytsya, s'en est vivement et longuement pris à la Russie et à Vassily Nebenzia, accusant ce dernier de mensonges alors qu'il avait ces dernières semaines promis qu'il n'y aurait pas d'invasion.