Loukoïl, numéro 2 du pétrole russe, appelle à un arrêt du conflit en Ukraine

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Loukoïl, numéro 2 du pétrole russe, appelle à un arrêt du conflit en Ukraine
Tous droits réservés  euronews   -  

La compagnie pétrolière russe Lukoïl appelle à un "arrêt immédiat du conflit armé" en Ukraine. Le groupe est le deuxième plus gros producteur russe de pétrole et c'est la première société nationale d'envergure à faire cette démarche.

Son conseil d'administration a fait paraître un communiqué : "Nous sommes favorables à l'arrêt immédiat du conflit et nous soutenons sans réserve son règlement par le biais d'un processus de négociation et des moyens diplomatiques" est-il écrit.

Loukoïl est une entreprise privée, contrairement à d'autres grands groupes du secteur énergétique comme Rosneft et Gazprom.

Le PDG Vagit Alekperov (photographié avec #Poutine ) a perdu 6,9 milliards de dollars sur sa fortune dans les 10 derniers jours.

Dans la foulée des sanctions économiques et financières occidentales, les actions de la compagnie ont plongé sur le marché londonien. A tel point que la Bourse de Londres a suspendu ce jeudi sa cotation.

Depuis dix jours, le PDG du groupe Vagit Alekperov aurait perdu plus de 6 milliards d'euros, selon Charles Lister, un expert du Middle East Institute à Washington.

Dans certains pays, des appels au boycott des stations Loukoïl ont été lancés sur les réseaux sociaux.