Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Nouveau round de pourparlers entre Russes et Ukrainiens

Access to the comments Discussion
Par euronews
Le président ukrainien Volodomyr Zelensky vient remettre une médaille à un soldat blessé lors de sa visite d'un hôpital de Kyiv le 13 mars 2022
Le président ukrainien Volodomyr Zelensky vient remettre une médaille à un soldat blessé lors de sa visite d'un hôpital de Kyiv le 13 mars 2022   -   Tous droits réservés  AP/Ukrainian Presidential Press Office   -  

Alors que les combats et les bombardements russes se poursuivent en Ukraine, une nouvelle session de pourparlers entre responsables des deux pays doit se tenir lundi matin, par vidéoconférence. Des avancées positives sont évoquées dans les deux camps, même si ces derniers jours, le conflit s'est étendu à l'ouest de l'Ukraine, aux portes de l'Otan.

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a réagi sur Twitter à l’attaque de Moscou contre une base d'entraînement militaire près de la frontière avec la Pologne : "Nous condamnons l'attaque au missile de la Fédération de Russie contre le Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité à Yavoriv. La brutalité doit cesser. "

L'attaque aurait fait 35 morts et 130 blessés selon les autorités ukrainiennes. Des dizaines de soldats touchés ont été transportés dans un hôpital proche de la base militaire.

Les forces russes poursuivent leur offensive dans plusieurs zones du pays et notamment autour de Kyiv. Dimanche, les médias d'État russes ont diffusé des images de ce qu'ils considèrent comme une colonne de militaires se dirigeant vers la capitale ukrainienne, où selon les autorités locales, les combats et les tirs se seraient multipliés ces derniers jours.

Les soldats ukrainiens s’attendent à une attaque plus importante des forces russes stationnées au nord de Kyiv alors que les deux parties se sont engagées dans d'âpres combats dans les zones d'Irpin et de Boutcha, deux banlieues de la capitale.

« Ils ajustent le tir en tirant des mines sur les positions. Ils se préparent à passer à l'offensive contre Kyiv, c'est pourquoi ils essaient de nous faire peur », déclare Alexei, soldat ukrainien de 46 ans.

Volodymyr Zelensky s’est rendu en personne dans un hôpital militaire de la capitale ukrainienne pour rendre visite à des soldats blessés et remonter le moral des troupes. Le président ukrainien continue d’exhorter l’OTAN à imposer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de son pays.