Menace de crise alimentaire mondiale à cause de la guerre en Ukraine

Access to the comments Discussion
Par euronews
Archive - Des fermiers moissonnent leur blé dans un village près de Tbilisskaya en Russie, le 21 juillet 2021
Archive - Des fermiers moissonnent leur blé dans un village près de Tbilisskaya en Russie, le 21 juillet 2021   -   Tous droits réservés  Vitaly Timkiv / AP   -  

L'inquiétude grandit concernant une potentielle crise alimentaire mondiale à cause de la guerre en Ukraine. Près de 24% des céréales exportés dans le monde proviennent en effet des plaines russes et ukrainiennes. Et la perspective que des régions entières ne soient pas cultivées alimente les spéculations. A cause de la guerre, l'Ukraine pourrait ne pas être en mesure de récolter, la Russie est quant à elle sous le coup de sanctions.

Conséquence : les prix flambent et des millions de personnes pourraient bientôt être menacées de famine, comme l'explique Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU : "Les prix des aliments, du carburant et des engrais montent en flèche, constate le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Les chaînes d'approvisionnement sont perturbées. Et les coûts et les délais de transport des produits importés, lorsqu'ils sont disponibles, atteignent des niveaux records. Et tout cela frappe le plus durement les plus pauvres et sème les graines de l'instabilité politique et des troubles dans le monde entier."

Des troubles déjà bien visibles au Soudan, où des milliers de personnes ont manifesté dans la capitale et dans plusieurs autres villes du pays. Les protestations concernent notamment la forte hausse du prix du pain, principale denrée alimentaire des Soudanais. Celui-ci a bondi de plus de 40 % ces derniers jours.