Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : le pilonnage russe se poursuit au 23ème jour de guerre

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec agences
image satellite (Maxar Technologies) montrant des impacts d'artillerie et des champs en feu à Chernihiv, en Ukraine, le 18/03/2022
image satellite (Maxar Technologies) montrant des impacts d'artillerie et des champs en feu à Chernihiv, en Ukraine, le 18/03/2022   -   Tous droits réservés  AP/AP   -  

Depuis le début de la guerre, les bombardements russes sont particulièrement violents sur Marioupol, cité portuaire stratégique du sud de l'Ukraine.

Mercredi dernier, le théâtre de la ville a été bombardé. Après plusieurs jours d'inquiétudes sur le sort des civils retranchés dans les sous-sols, un premier bilan, donné par le conseil municipal, a fait état d'un blessé grave, mais pas de morts.

Un peu plus tôt, le président ukrainien avait évoqué des centaines de personnes sous les décombres, soulignant que les opérations de sauvetage étaient toujours en cours. "Plus de 130 personnes ont été sauvées", avait-il précisé.

Volodymyr Zelensky a aussi continué à fustiger la lenteur des livraisons d'armes occidentales à son pays.

Le ministère russe a lui publié de nouvelles vidéos montrant des destructions d'installations anti-aériennes. L'armée russe a aussi affirmé ce vendredi avoir réussi à pénétrer dans la ville de Marioupol et y mener des combats aux côtés des troupes pro-russes de la république populaire de Donetsk.

Ailleurs dans le pays, les bombardements se poursuivent notamment sur la capitale Kyiv et ainsi que sur Kharkiv. Les deux villes sont entourées par les forces russes mais pas encore coupées du reste de l'Ukraine.

Vendredi également, des missiles ont frappé le quartier de l'aéroport de Lviv, touchant une usine de réparation d'avions.