Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Sur le port de Marseille, un ferry transformé pour accueillir les réfugiés ukrainiens

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Le ferry a été transformé pour accueillir des réfugiés.
Le ferry a été transformé pour accueillir des réfugiés.   -   Tous droits réservés  AFP   -  

**Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe le 24 février, près de 3,9 millions d'Ukrainiens ont été contraints de fuir leur pays selon l'ONU. A Marseille, un ferry a été transformé en hôtel flottant pour les accueillir. **

A quai, sur le port de Marseille, ce ferry de la Corsica Linea, qui traverse habituellement la méditerranée pour se rendre au Maghreb, peut désormais accueillir 1600 personnes. 

A l'intérieur,500 cabines, un cinéma, une crèche, ou encore une salle de jeux... Les réfugiés seront également accompagnés dans leurs démarches d'intégration, comme l'explique le préfet de la région, Christophe Mirmand :"Il y aura matériellement un hôtel flottant qui sera mis à leur disposition mais également, aussi, un accompagnement social, un accompagnement sanitaire, un accompagnement en termes de formation, d’éducation pour les enfants, de garde également, puisque des crèches où une crèche sera mise à disposition."

Aide psychologique

Les services de la Croix-Rouge seront sur place pour évaluer les besoins immédiats des ukrainiens... Un accompagnement psychologique leur sera également proposé, en cas de nécessité, comme l'indique Jean-Pierre Esterni, médecin bénévole à la Croix-Rouge : "On est devant des personnes qui viennent de vivre un conflit. Pour les problèmes attendus : le soutien psychologique et l’accompagnement et même l’effet dépressif post-crise, on va le vivre. Mais tout est organisé à bord pour qu’on le détecte surtout."

Ce projet fait partie des mesures développées par la France pour accueillir les Ukrainiens fuyant l'invasion russe. Pour l'heure, 12 636 autorisations provisoires de séjour ont été délivrées en France, pour une population composée à 83% de femmes et d'enfants, selon les derniers chiffres fournis par le gouvernement le 24 mars.

Ces autorisations provisoires de séjour, qui ouvrent des droits et permettent la scolarisation des enfants, ont été délivrées à 1 061 adultes dans les Bouches-du-Rhône, selon la préfecture.