Cet article n'est pas disponible depuis votre région

France 2022 - Nawal, 23 ans : "Voter, j'ai l'impression que ça ne va rien changer"

Access to the comments Discussion
Par Ophélie Barbier  & Océane Duboust, Valentine Hullin, Margaux Racanière
Nawal, 23 ans, n'ira pas voter cette année
Nawal, 23 ans, n'ira pas voter cette année   -   Tous droits réservés  Euronews   -  

Nawal Dresler a 23 ans et travaille dans la restauration depuis trois ans, en région lyonnaise. Franco-équatorien, il est arrivé en France il y a 3 ans. Il ne s'est pas inscrit sur les listes électorales et ne pourra donc pas voter cette année. Pour lui, le vote ne changera rien.

Euronews : Est-ce que tu vas voter aux prochaines élections ?

Nawal Dresler : Non, je ne me suis pas inscrit, je ne savais pas, je n'avais pas vraiment les informations. En parlant avec des gens, des collègues du travail, avec mes amis, personne ne connaissait le délai. J'ai toujours cru que la date était déjà passée.

Tu as déjà voté à des élections en France ?

Non, je n'ai jamais voté de ma vie. Le fait de voter m'a attiré, même si au fond de moi, j'ai l'impression que cela ne va rien changer.

Tu parles souvent de politique avec tes proches ?

Oui, mais j'essaie de ne pas trop en parler. Je trouve que c'est un sujet qui divise à chaque fois. Tout le monde finit par s'embrouiller. Ce que j'entends beaucoup chez mes potes qui votent ou qui disent voter, alors que finalement, ils ne le font pas vraiment, c'est : "Je vais voter pour lui parce que je n'ai pas envie que l'autre passe". Du coup, je me dis que je n'ai vraiment pas envie de voter, pourquoi voter pour un, juste pour que l'autre ne passe pas ?

Comme Nawal, 87% des 18-25 ans n'ont pas voté aux élections régionales de 2021.

Qu'est-ce qui pourrait te pousser à voter ?

Peut-être un candidat plus jeune, quelqu'un qui me représente plus. Quelqu'un au travers duquel je me vois. Là, je ferais un effort. Mais il faudrait faire un effort. Déjà, c'est un truc qui ne m'attire pas beaucoup. Du coup, il faut que je fasse un effort et pour que je fasse un effort, il faut que quelqu'un vienne et me parle du cœur, que je me dise : "il faut que je vote pour lui".

Comment on pourrait voter plus simplement, selon toi ?

Voter par Internet. 100% par Internet et ne pas s'inscrire. Je voterais sûrement dans ce cas là et je pense que mes amis le feraient aussi.

Voter, pour toi, ce devrait être une démarche collective ?

Avec tes potes, tu pourrais te dire : "Tiens, parlons de politique de manière saine et viens, on vote". Je pense que beaucoup de monde voterait. On habite tous en France, on va tous avoir le même président, la même personne qui va nous diriger. Pourquoi ne pas essayer de trouver un point au milieu.

Tu crois en l'honnêteté des politiques ?

Non, pas forcément. Je trouve que c'est juste une course à celui qui attire le plus l'attention.

Politiquement, tu sais où te placer ?

Non, je n'arrive pas à me placer. Sur certaines choses, je suis d'accord, mais ce sont des mesures que je considère très à droite. Je pense que je suis entre les deux, entre l'extrême droite et l'extrême gauche parfois. Du coup, je dirais pile au milieu. Je n'ai jamais aimé ce concept de droite ou gauche.