Cet article n'est pas disponible depuis votre région

L'armée russe a détruit une usine de missiles dans la banlieue de Kiev

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
Une usine bombardée près de Kiev
Une usine bombardée près de Kiev   -   Tous droits réservés  Fotograma AFP LIVE   -  

Les sirènes ont à nouveau retenti vendredi à Kiev, alors que des bombardements russes ont visé la banlieue de la capitale ukrainienne. La cible : une usine de fabrication de missiles qui a été en partie détruite.

Guerre de communication

La Russie a averti qu'elle allait intensifier ses frappes sur la région de Kiev en réponse aux attaques menées sur son sol par l'armée ukrainienne, qui dément.

La guerre de communication se poursuit : le porte-parole du ministère russe de la Défense a annoncé la mort d'une trentaine de "mercenaires polonais" dans la région de Kharkhiv, où selon le parquet ukrainien sept civils ont été tués par des tirs russes sur des bus d'évacuation.

Chaque camp affiche publiquement ses victoires : l'armée ukrainienne a ainsi revendiqué la destruction du croiseur russe "Le Moskva" avec un missile de croisière.

Son porte-parole, Oleksandr Sputu, a évoqué d'autres succès militaires : "En 24 heures, l'armée ukrainienne a repoussé huit attaques ennemies et détruit quatre chars, six véhicules militaires et un système d'artillerie dans les territoires de Donetsk et Lougansk."

Le naufrage du Moska demeure une perte signifie pour la Russie, qui a affirmé que son navire amiral avait coulé après une détonation de munitions à bord et un incendie.