Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Italie : à Carrare, des robots aident les artistes à réaliser leurs œuvres d'art en marbre

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
Robot sculpteur de la société ROBOTOR à Carrare en Italie, extrait sujet AP
Robot sculpteur de la société ROBOTOR à Carrare en Italie, extrait sujet AP   -   Tous droits réservés  AP   -  

En Italie, le célèbre marbre de Carrare est entre les mains d'artistes aux méthodes innovantes. 500 ans après Michel-Ange, des robots réalisent désormais des sculptures de haute précision.

Un bras géant articulé est équipé d'un doigt pointu et diamanté. Des jets d'eau refroidissent en permanence la pierre minutieusement taillée. Un logiciel contrôle les moindres mouvements de ce robot sculpteur crée par la société ROBOTOR, fondée par Giacomo Massari et Filippo Tincolini.

Principal avantage, la rapidité d'exécution par rapport au travail manuel. Mais l'irruption de cette technologie n'est pas du goût de tous. 

Certains artisans et artistes voient d'un mauvais œil cette innovation, comme le président de la coopérative de sculpteurs de Carrare. "Une sculpture réalisée par un robot est une sculpture morte, celle réalisée par un artisan, de mon point de vue, est une sculpture vivante, une vraie sculpture. Pour moi, une sculpture ne peut pas être réalisée par un robot car elle doit être faite à la main. Il doit y avoir une symbiose entre l'artiste et l'artisan", réagit Diego Zampolini.

"Les artisans qui n'ont pas encore adopté cette technologie sont méfiants, avec la crainte que leurs emplois soient volés. Mais passé cette première impression, ils comprennent le potentiel, commencent à l'utiliser et leur vie change, parce qu'ils peuvent travailler plus et ils peuvent travailler mieux", explique Filippo Tincolini, co-fondateur de Robotor.

Des robots sculpteurs au service de l'art, difficile de savoir ce qu'en aurait pensé Michel-Ange.