Le patriarche russe dit "comprendre" : l'Église orthodoxe d'Ukraine a pris son indépendance

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Kirill à Moscou le 24 avril 2022
Kirill à Moscou le 24 avril 2022   -   Tous droits réservés  Alexander Zemlianichenko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Il aura fallu deux jours au patriarche de moscovite Kirill pour prendre acte de rupture annoncée par l'Église orthodoxe ukrainienne.

Le schisme historique suit celui de 1992 quand déjà une partie des croyants et du clergé ukrainien avaient pris leur indépendance.

L'évêque Kliment est le porte-parole de l'Église orthodoxe ukrainienne :"Administrativement, l'Église orthodoxe d'Ukraine est absolument indépendante de l'Église orthodoxe russe, c'est que définit la charte que nous avons adoptée (...). Notre Métropolite a fait une déclaration pour exhorter le représentant de l'Église orthodoxe russe à faire tout ce qui était en son pouvoir pour arrêter l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine. Malheureusement, non seulement, nous n'avons vu aucune action dans ce sens de la part du patriarche Kirill, mais nous n'avons pas non plus reçu de réponse."

Le patriarche russe, qui voit dans l'invasion de l'Ukraine un combat contre "les forces du mal", assure ce dimanche "comprendre" la décision de l'Église orthodoxe d'Ukraine.

Kirill dit toutefois prier pour qu'un obstacle "temporaire" ne puisse "détruire l'unité spirituelle" des peuples russe et ukrainien.