Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : le casse-tête des exportations de céréales se poursuit

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec Agences
euronews_icons_loading
Avant la guerre, l'Ukraine était le quatrième exportateur mondial de blé.
Avant la guerre, l'Ukraine était le quatrième exportateur mondial de blé.   -   Tous droits réservés  Efrem Lukatsky/The Associated Press

Comment faciliter l’exportation des céréales ukrainiennes via la Pologne ? C’est sur cette question qu’ont planché les deux pays lors d’une rencontre à la frontière ukraino-polonaise, au point de passage de Korczowa. Organiser la sortie des céréales ukrainiennes via la mer Noire, c’est ce qu’a de son côté proposé la Turquie lors d’une réunion des ministre de la Défense des pays de l’OTAN à Bruxelles cette semaine.

"Dans les jours qui viennent, nous allons assister à un développement rapide des choses. Nous essayons de résoudre au plus vite cette question de l’exportation des céréales avec notamment l'organisation d'une prochaine réunion entre la Russie, l'Ukraine, l'ONU et la Turquie. L'ONU a un plan sur cette question et nous pouvons dire que dans leur grande majorité les parties y adhèrent", a assuré Hulusi Akar, le ministre turc de la Défense.

Pour l’heure, des millions de tonnes de blé et de céréales sont bloquées dans les ports ukrainiens sous blocus ou occupation russe. Avant la guerre, l'Ukraine était le quatrième exportateur mondial de blé, derrière la Russie, les Etats-Unis et le Canada. Elle était même sur le point de ravir la troisième place. À elle seule, l'Ukraine exportait 12 % du blé au niveau mondial.