This content is not available in your region

Foot féminin : record d'affluence, 68 871 spectateurs pour Angleterre - Autriche à Manchester

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
La footballeuse anglaise Beth Mead applaudit les supporters présents au stade d'Old Trafford de Manchester, le 06/07/2022
La footballeuse anglaise Beth Mead applaudit les supporters présents au stade d'Old Trafford de Manchester, le 06/07/2022   -   Tous droits réservés  Rui Vieira/AP

Jamais un match de football féminin avait attiré autant spectateurs : 68 871 personnes se sont déplacées ce mercredi soir à Manchester pour assister au match entre les Lionnes anglaises et l'équipe autrichienne.

Les "Lionesses" ont réussi leur entrée dans la compétition de ce 13e Championnat d'Europe féminin en s'imposant un but à zéro dans le stade d'Old Trafford.

Après des jours d'attente fiévreuse, le public du stade de Manchester United a réservé un accueil très chaleureux à celles qu'ils espèrent voir venger l'honneur anglais, un an après la défaite en finale des hommes, aux tirs au but contre l'Italie.

C'était "incroyable de jouer ici, à Old Trafford, devant 68000 personnes avec beaucoup de bruit pour nous soutenir. J'espère que ça continuera", a déclaré la coach des Anglaises, Sarina Wiegman après le match.

Un Euro prometteur et indécis

Les Lionesses sont invaincues depuis l'arrivée de Wiegman, soit 15 matches désormais, en ayant battu l'Allemagne (3-1), lauréate de huit des douze Euros précédents, et, tout récemment, les Pays-Bas (5-1).

Mais ces 13e Championnats d'Europe féminin des nations s'annoncent prometteurs et indécis.

Le groupe B, qui désignera l'adversaire des Anglaises si elles se hissent jusqu'en quarts, sera particulièrement relevé avec l'Allemagne, l'Espagne - même privée de sa star Alexia Putellas, victime d'une rupture des ligaments croisés - et le Danemark, finaliste en 2017.

De même, la Norvège, qui est dans le groupe de l'Angleterre, reste une vraie menace, surtout avec le retour d'Ada Hegerberg, alors que la Suède et les tenantes du titre néerlandaises, qui s'affronteront dans le groupe C, ou la France (groupe D), peuvent battre n'importe qui.

Les joueuses de Corinne Diacre doivent leur tournoi dimanche contre l'Italie (21H00).

Autant d'adversaires que les Lionesses devront terrasser si elles veulent être au rendez-vous de la finale, le 31 juillet, où un nouveau record devrait tomber avec les 87.000 places que compte Wembley.