Des chaleurs extrêmes font suffoquer l’Espagne, le Portugal, le Royaume-Uni, et la France

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La plage de Brighton, au Royaume-Uni, le 17 juillet 2022
La plage de Brighton, au Royaume-Uni, le 17 juillet 2022   -   Tous droits réservés  Gareth Fuller / AP

Difficile de trouver une place sur la plage de Brighton ce dimanche. En raison des fortes chaleurs, cette station balnéaire du Sud de l’Angleterre a été prise d’assaut par les Britanniques. 

Pour la première fois, le service météorologique britannique a émis, ce vendredi 15 juillet, une alerte rouge "chaleur extrême" pour lundi et mardi en Angleterre en prévision de températures qui pourraient dépasser des records, voire le seuil des 40°C. Le record de chaleur s'élève pour le moment à 38,7 °C, relevé au jardin botanique de Cambridge, dans l'est de l'Angleterre.

Pour les scientifiques, aucun doute : cette vague de chaleur est due changement climatique, et pourrait devenir la norme l'avenir.

Pour la deuxième fois cet été, l’Europe étouffe sous une vague caniculaire. En Espagne, 360 personnes sont mortes à cause des fortes chaleurs depuis le 10 juillet… Un chiffre funeste qui s’élève à 659 au Portugal. Dans ces deux pays, les températures ont atteint les 46 degrés.

Prévisions Météo France jusqu'à mardi 19 juillet

Une situation similaire est attendue ces prochains jours en France. Météo France a placé 15 départements en vigilance rouge jusqu’à mardi. Les thermomètres pourraient monter jusqu’à 42 degrés.