Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La mer Méditerranée à 30 degrés, écosystèmes en danger

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Baigneurs dans la Méditerranée
Baigneurs dans la Méditerranée   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2022 The Associated Press.   -  

Une Méditerranée entre 28 et 30 degrés ces derniers jours, des températures exceptionnelles qui inquiètent scientifiques et défenseurs de l'environnement. Car si pour les baigneurs, cette canicule marine peut paraître agréable, elle a un impact sur la biodiversité et menace l'écosystème marin : 

"Sur le littoral méditerranéen français, la température est au-dessus des normales saisonnières, de 5 à 6 degrés, voire plus. Ce qui rend l'événement particulièrement atypique, c'est la longévité et la répétition de cette chaleur marine. Depuis trois mois, nous avons passé les trois quarts du temps en chaleur marine" indique Jean-Baptiste Sallée, océanographe et climatologue au CNRS.

La Méditerranée est la mer qui se réchauffe le plus rapidement. Le phénomène s'accentue sous l'effet du changement climatique. En 40 ans, ces vagues de chaleur ont doublé et ravagent les fragiles herbiers marins. Considérés comme les poumons de la mer, ils constituent un habitat vital pour de nombreuses espèces, aujourd'hui menacées : 

"On a dénombré une cinquantaine d'espèces qui font l' objet d'une forte mortalité en cas canicule marine" explique Jean-Pierre Gatuso, Océanographe.

Autre conséquence: l'apparition de poissons destructeurs attirés par l'eau chaude. 1 000 espèces exotiques ont déjà migré vers nos côtes.

Si la Méditerranée couvre moins d'1% de la surface océanique de la planète, elle abrite "18% de toutes les espèces marines connues" et présente déjà "la plus forte proportion d’habitats marins menacés en Europe".