This content is not available in your region

Football : l'Angleterre fête ses championnes d'Europe

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
L'équipe féminine d'Angleterre, communiant avec ses supporters, le 1er août après avoir remporté l'Euro 2022 de football
L'équipe féminine d'Angleterre, communiant avec ses supporters, le 1er août après avoir remporté l'Euro 2022 de football   -   Tous droits réservés  HOLLIE ADAMS/AFP

Ca y est, cette fois c'est la bonne, "Football is coming home". Dans une marée de drapeaux et une ambiance de liesse, des milliers de personnes sont venues acclamer ce lundi à Londres les joueuses de l'équipe d'Angleterre, championnes d'Europe à l'issue d'une compétition qui a suscité un engouement sans précédent pour le sport féminin.

Environ 7 000 personnes se sont rassemblées à Trafalgar Square, pour applaudir les Three Lionnesses, au lendemain de leur victoire, à domicile, contre l'Allemagne (2-1).

"Je suis vraiment vraiment contente", se réjouit Lauren, 8 ans, venue avec son petit frère de 7 ans et sa mère Lisa Christie. "C'était incroyable", se réjouit la mère de famille au lendemain du match qu'elle a regardé à la télévision. "On a besoin de plus de filles" dans le football, estime-t-elle, "espérons qu'on en aura".

HOLLIE ADAMS/AFP
La foule des grands jours à Trafalgar Square, le 1er août 2022,venue célébrer la victoire des "Three Lionesses" à l'Euro 2022HOLLIE ADAMS/AFP

Mark Peters, 45 ans, a eu la chance d'être à Wembley pour la finale, avec sa fille de 12 ans et son fils de 6 ans, Lorenzo, qui a jugé le match "incroyable".

Le père de famille espère que cette victoire historique va encourager le foot féminin, notant que l'école de sa fille ne leur propose pas de jouer au foot. "Espérons que ça change !"

Le succès des joueuses anglaises intervient 56 ans après le dernier titre de l'Angleterre avec la victoire des hommes dans le même stade de Wembley au Mondial de 1966.

Une audience historique

Plus de 87 000 spectateurs ont assisté au match depuis les gradins du stade londonien de Wembley, un record pour une compétition européenne, hommes et femmes confondus. A la télévision, le match a été regardé par jusqu'à 17,4 millions de téléspectateurs, un record pour un match de foot féminin, selon la BBC.

En comptant les 5,9 millions de personnes qui l'ont regardé sur internet, il s'agit du programme le plus regardé cette année.

Une victoire célébrée par la reine et le Premier ministre

La reine Elizabeth II a félicité les "Lionesses" pour leur succès "tant mérité" après la victoire.

"Vous avez toutes donné un exemple qui sera une source d'inspiration pour les filles et les femmes d'aujourd'hui et pour les générations futures", a déclaré dans un communiqué la reine, dont le petit-fils, le prince William, assistait à la rencontre à Wembley.

"J'espère que vous serez aussi fières de l'impact que vous avez eu sur votre sport que vous l'êtes du résultat d'aujourd'hui" a également ajouté Elizabeth II.

"Le football revient à la maison", s'est réjoui sur Twitter le Premier ministre démissionnaire Boris Johnson.

Le message posté par celui qui occupe encore pour le moment le 10 Downing Street fait allusion à une chanson sortie en 1996 à l'occasion du championnat d'Europe de football masculin qui était organisé cette année-là en Angleterre. Ce titre "Three Lions", composé par le groupe The Lightning Seeds et écrit par des animateurs télé spécialisés en football, est devenu depuis l'hymne officieux de l'équipe d'Angleterre lors de ses sorties en compétitions internationales. 

Cette chanson est un brin ironique, puisque elle met en avant la spirale de l'échec rencontrée, depuis le sacre de 1966, par toutes les sélections frappées de l'écusson aux trois lions. 

Et comme à chaque fois, "Three lions" a retenti dans les travées de Wembley ce dimanche à l'occasion de la finale de l'Euro 2022. Mais contrairement aux garçons qui avaient été battus en finale dans ce même stade par l'Italie l'année dernière, les "Three Lionesses" ont brisé la malédiction. Le foot revient donc dans le pays qui l'a inventé.