Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Taïwan : la Chine a débuté sa démonstration de force

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Capture d'une vidéo de la chaîne chinoise CCTV, un projectile est lancé depuis un endroit non spécifié en Chine, jeudi 4 août 2022.
Capture d'une vidéo de la chaîne chinoise CCTV, un projectile est lancé depuis un endroit non spécifié en Chine, jeudi 4 août 2022.   -   Tous droits réservés  AP/CCTV   -  

Les manœuvres militaires de la Chine ont débuté ce jeudi et dureront jusqu'à dimanche autour de Taïwan.

De multiples tirs de missiles balistiques ont eu lieu notamment dans le détroit de Taïwan. Les autorités taïwanaises ont condamné des "actions irrationnelles qui minent la paix régionale".

Ces manœuvres de l'armée chinoise sont d'une ampleur inédite, elles répondent à la visite de Nancy Pelosi à Taipei. 

Réuni à Phnom Penh, l'Asean, l'Association des nations du sud-est asiatique a fait part de sa préoccupation dans un communiqué. 

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a évoqué le sujet avec son homologue américain Anthony Blinken. Il a dénoncé les manœuvres "agressives" de la Chine. "Il est normal pour les députés de nos pays de voyager à l'international", a-t-il écrit sur Twitter

Lors de sa visite à Taïwan la cheffe des députés américains a martelé que les Etats-Unis n'abandonneraient pas l'île qui vit sous la menace d'une invasion chinoise. 

Après Taipei, Nancy Pelosi a poursuivi sa tournée asiatique par une étape en Corée du Sud. A Séoul, elle s'est abstenue de tout commentaire sur le sujet.