Incendies : plusieurs pays européens envoient du matériel et des pompiers pour aider la France

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
Les incendies font rage en Gironde
Les incendies font rage en Gironde   -   Tous droits réservés  SDIS 33 via AP   -  

La France ne parvient pas à stopper les incendies. Entre 40 et 50 000 hectares ont été détruits depuis le début d'un été loin d'être terminé. Sécheresse et canicule sont un cocktail meurtrier pour les forêts de Gironde, la région la plus touchée.

  "Il est probable que le feu se soit propagé sous terre et qu'il ait repris dans des zones encore vertes, explique un pompier. Et à ce moment-là, le feu, également en raison de la sécheresse de la végétation et de l'humidité extrêmement faible, a repris très rapidement et a regonflé les pins."

La Première ministre et le ministre de l'Intérieur sont sur place. Elisabeth Borne, critiquée pour le manque de moyens, a salué l'aide européenne :"Aujourd'hui on bénéficie pleinement de la solidarité européenne. Quand le président de la république est venu ici en juillet on avait 2 hélicoptères bombardier d'eaux, nous en avons 9 aujourd'hui nous en aurons 11 en fin de semaine. Donc, je peux vous assurer qu'on n'a jamais mobilisé autant des moyens aériens pour lutter contre les incendies".

 Avant la tombée de la nuit mercredi, huit feux importants brûlaient en France, en Gironde, dans le Maine-et-Loire, le Jura, la Drôme, l'Aveyron et la Lozère... Sans compter d'innombrables départs de feux plus petits chaque jour du nord au sud.

L'aide européenne

De nombreux pays européens se mobilisent pour aider la France, encore dévorée par huit feux importants du nord au sud.

"La Commission européenne a dépêché quatre avions de sa flotte de pompiers de secours positionnés en Grèce et en Suède, annonce Miriam Garcia Ferrer, porte-parole de la Commission européenne. En outre, des équipes de pompiers d'Allemagne, de Pologne, d'Autriche et de Roumanie sont en route via le mécanisme de protection civile de l'UE".

On se croirait en Californie
Rémy, pompier depuis 22 ans

 "On se croirait en Californie, c'est gigantesque... pourtant il y a une culture du feu de forêt" localement, explique les yeux cernés Rémy Lahay, pompier professionnel de la Rochelle, 22 ans de carrière, "mais là on se fait déborder de partout. Personne ne peut s'attendre à ça".

La férocité et l'étendue des incendies de forêt ont forcé l'évacuation de quelque 10 000 personnes dans le Sud-Ouest de la France, dont 8 000 en Gironde. Pour certains, c'est la deuxième fois qu'ils doivent quitter leur domicile au cours d'un été synonyme de cauchemar.