Inflation : Olaf Scholz annonce de nouvelles aides contre la vie chère

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
Le chancelier allemand Olaf Scholz s'est adressé aux médias dans une conférence de presse d'été, une tradition instaurée par sa prédécesseure Angela Merkel
Le chancelier allemand Olaf Scholz s'est adressé aux médias dans une conférence de presse d'été, une tradition instaurée par sa prédécesseure Angela Merkel   -   Tous droits réservés  Michael Sohn/AP   -  

Nous ne laisserons personne de côté" a-t-il affirmé lors de sa conférence de presse d'été. Le chancelier Allemand Olaf Scholz a annoncé mettre en place un nouveau paquet d’aides pour compenser la hausse du coût de la vie en Allemagne. Une inflation qui devrait s’intensifier à l’automne. 

Au programme du gouvernement Scholz, une concentration sur les foyers les plus modestes avec des baisses d’impôts et des aides au logement.

Le successeur d'Angela Merkel n'a pas estimé probable que l'inflation mène à des soulèvements populaires en Allemagne. Pour lui, le système d'état-providence devrait permettre de soutenir ceux qui en ont le plus besoin.

"Nombreux sont ceux qui se demandent comment ils vont passer l'hiver. Le défi posé par la guerre de Poutine est grand. Je l'ai répété : ce gouvernement ne laisse personne de côté. Nous allons fournir des aides plus importantes, en particulier pour les plus modestes"

"Nous continuerons à être solidaires"

La Commission européenne a mis en place un plan d'urgence sur le gaz pour limiter les pénuries cet hiver, en Allemagne comme dans le reste de l'Europe. Mais ce plan ne fait pas l'unanimité parmi les pays-membre.

Nous avons pris plusieurs décisions ensemble concernant les paquets de sanctions, des décisions qui servent à améliorer notre approvisionnement en énergie et assurent la création d’infrastructures européennes qui faciliteront le soutien mutuel", a affirmé le chancelier allemand. "Et c’est pourquoi je suis certain que, bien que la situation soit difficile pour le moment, nous continuerons à être solidaire. En tout cas,l’Allemagne continuera à l’être".

Olaf Scholz a également affirmé sa conviction que l'Allemagne a un devoir vis-à-vis de l'Europe. Celui de s'assurer qu'elle tienne dans la durée, quelle que soit les tentations de s'opposer à Bruxelles ou aux autres pays-membres.

Sources additionnelles • AFP