Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Visite de parlementaires américains à Taiwan, la Chine riposte à nouveau

Access to the comments Discussion
Par Euronews & AP
Un avion de chasse militaire chinois J-11 survole le détroit de Taïwan près de Pingtan - 5 août 2022
Un avion de chasse militaire chinois J-11 survole le détroit de Taïwan près de Pingtan - 5 août 2022   -   Tous droits réservés  Ng Han Guan/AP   -  

La tension ne retombe pas à Taïwan. Quelques heures après la visite d'une délégation de parlementaires américains, la Chine désapprouve et a annoncé de nouveaux exercices militaires dans la zone.

La délégation composée de quatre députés et un sénateur américain a passé deux jours sur l'île et rencontré sa présidente Tsai Ing-wen

En réaction, la Chine a fait savoir qu'elle avait lancé de nouvelles manœuvres militaires. "La Chine prendra des mesures résolues et fortes pour défendre la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d'un briefing quotidien ce lundi. 

Selon les autorités taïwanaises, quinze avions chinois ont franchi la frontière officieuse entre les deux pays. Lors d'une table ronde à Singapour, un commandant américain a qualifié la décision chinoise d'"irresponsable". 

Passage de Nancy Pelosi, première provocation aux yeux de la Chine

Il y a près de deux semaines, la visite de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis et troisième personnage de l'État avait provoqué la même réaction. 

La Chine avait alors lancé les plus importantes manœuvres militaires de son histoire autour de Taïwan. Pendant cinq jours, l'armée a déployé navires de guerre, missiles et avions de chasse, simulant un blocus de l'île.