Boxe : l'Ukrainien Usyk remporte une victoire symbolique face à Joshua

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Le boxeur ukrainien Oleksandr Usyk a conservé ses titres de champion du monde des poids lourds, samedi 20 août 2022.
Le boxeur ukrainien Oleksandr Usyk a conservé ses titres de champion du monde des poids lourds, samedi 20 août 2022.   -   Tous droits réservés  AP Photo/Hassan Ammar   -  

Le boxeur ukrainien Oleksandr Usyk a conservé les titres WBA, IBF et WBO des lourds en battant le Britannique Anthony Joshua sur décision partagée des juges (113-115, 115-113, 116-112) dans la nuit de samedi à dimanche à Djeddah, en Arabie saoudite.

Il s'agissait de la revanche entre les deux hommes: Usyk, invaincu à 35 ans (20 victoires, 0 défaites, 13 KO) avait déjà battu Joshua, 32 ans (24 v., 3 d., 22 KO), aux points et à l'unanimité en septembre à Londres.

Cette fois, le grand "AJ" (1,98 m contre 1,91 m) a élevé son niveau et s'est porté à l'attaque dès le deuxième round. Cela n'a toutefois pas suffi pour l'emporter face à son rival ukrainien, favori des parieurs pour son quatrième combat seulement dans la catégorie et porté par son pays envahi par la Russie.

"Je dédie cette victoire à mon pays, à ma famille, à mon équipe et à tous les militaires qui défendent le pays", a réagi Usyk, le plus solide dans les derniers rounds, face au public de la King Abdullah Sports City Arena, qui accueille 12 000 personnes.

Félicitations de Zelensky et Klitschko

"C'était difficile, mais tellement important et nécessaire de remporter cette victoire", écrit le président ukrainien Volodymyr Zelensky. "Défendre un titre de champion du monde est un symbole que tous les Cosaques comme nous n'abandonnent jamais, qu'ils se battent et qu'à la fin ils gagnent."

Sur le ring, le boxeur portait les couleurs de l'Ukraine et les mots "colors of freedom" (couleurs de la liberté) sur sa tenue. Dans les jours précédant le combat, il avait entonné devant les médias un chant patriotique vêtu d'un costume traditionnel, le crâne rasé à l'exception d'une mèche à la mode cosaque.

"Gloire à l'Ukraine. Gloire à ses héros", a pour sa part réagi Vitali Klitschko, sur son compte Facebook. "Nous continuons à prouver que nous pouvons gagner: dans le sport et sur le champ de bataille", a insisté le maire de Kyiv, qui comme Usyk a été champion du monde WBO des lourds. Il a aussi détenu la ceinture WBC.

Le combat était exceptionnellement diffusé gratuitement en Ukraine, où Usyk a servi comme volontaire dans l'armée en février, avant d'accepter ce combat très attendu contre Joshua.