A la veille de sa fête nationale, l'Ukraine redoute une intensification des attaques russes

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Des chars russes exhibés dans les rues de Kiyv, la capitale ukrainienne, 22/08/2022
Des chars russes exhibés dans les rues de Kiyv, la capitale ukrainienne, 22/08/2022   -   Tous droits réservés  Euronews

Des tanks capturés aux Russes ont été exhibés dans les rues de Kiyv. A la veille de la fête nationale en Ukraine, le pays est plus que jamais sur ses gardes. Le président dit redouter une escalade des attaques à l'occasion de cette fête de l'indépendance qui coïncide avec les six mois de l'invasion russe du pays. Un couvre-feu sera en place sur la capitale et les rassemblements interdits.

Dans son allocution quotidienne, lundi soir, Volodymyr Zelensky s'est aussi adressé aux Ukrainiens qui ont fui, les exhortant à défendre à leur manière leur pays : "Chers Ukrainiens, alors que nous célébrons le jour de notre drapeau et le jour de notre indépendance, si vous êtes quelque part à l'étranger, rappelez à tous l'existence de l'Ukraine, montrez le drapeau ukrainien et répandez la vérité sur les crimes des occupants", a-t-il dit.

Dans la deuxième ville d'Ukraine, Kharkiv, les secours ont dégagé de nouveaux corps des décombres d'un immeuble détruit vendredi par une frappe russe. Le bilan se monte désormais à 25 morts.

Des dizaines de blessés sont soignés dans les hôpitaux de la ville. Par ailleurs, le commandant en chef de l'armée ukrainienne a reconnu que près de 9 000 de ses soldats avaient été tués depuis le début de l'invasion russe. C'est l'une des rares déclarations de l'état-major sur ses pertes militaires.

Enfin, malgré la guerre, le pays a tenu a relancé son championnat de football. Ce mardi marque le début de cette nouvelle saison, comme un symbole de résistance et de défi à Moscou. Tous les matchs se joueront dans la région de Kiyv ou plus à l'ouest dans des stades équipés d'abris anti-aérien.