Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Canicule historique en Chine

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Les habitants des grandes métropoles chinoises sont à la recherche d'îlots de fraîcheur.
Les habitants des grandes métropoles chinoises sont à la recherche d'îlots de fraîcheur.   -   Tous droits réservés  NG HAN GUAN/AP   -  

La plus forte vague de chaleur depuis 60 ans touche la moitié de la Chine, s'étendant même au plateau tibétain, habituellement frais.

La deuxième plus grande économie du monde est confrontée à des conditions météorologiques extrêmes, exacerbées par le réchauffement climatique, selon des scientifiques.

Il vit ainsi son été le plus chaud depuis le début de ses relevés météorologiques il y a plus de 60 ans. Une situation inédite par sa durée -- plus de 70 jours de fortes chaleurs -- mais aussi par son ampleur.

La province du Sichuan, où se trouve le troisième plus grand fleuve du monde, le Yangtze, a été particulièrement touchée. Cet été, son niveau d'eau a atteint un niveau record, et des sections entières du fleuve se sont complètement asséchées.

Habituellement, le Yangtsé fournit de l'eau douce à plus de 400 millions de Chinois, et les centrales hydroélectriques situées sur ce fleuve et ses affluents produisent 80 % de l'électricité de la région. Mais cette année, il n'y a pas assez d'électricité et un certain nombre d'entreprises ont ainsi dû fermer

Certains habitants sont obligés de passer la nuit dans les parkings et les stations de métro, car il y fait plus frais que chez eux.

Dans les montagnes proches de la ville de Chongqing, des feux de forêt ont éclaté en raison des températures élevées. Selon les autorités, ils sont désormais maitrisés.