Droit à l’image en équipe de France : Mbappé met la pression sur la Fédération française de football

Access to the comments Discussion
Par Jean ARCA / Euronews  avec AFP, AP
A g. Kylian Mbappé le 03/06/2022 // A dr. siège de la Fédération française de football, le 13/03/2021
A g. Kylian Mbappé le 03/06/2022 // A dr. siège de la Fédération française de football, le 13/03/2021   -   Tous droits réservés  AFP

Kylian Mbappé a finalement participé aux opérations marketing organisées ce mardi à Clairefontaine, dans le cadre du rassemblement de l’équipe de France pour deux matches de la Ligue des nations, a révélé le journal L'Équipe.

Pourtant, dans un communiqué diffusé ce lundi après-midi à l’AFP, le joueur et ses conseillers avaient fait savoir que celui-ci ne se présenterait pas à la séance photo attendue avec les partenaires commerciaux.

En cause, une déclaration du président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët, concernant la convention relative aux droits à l’image des joueurs de l’équipe de France : "Rien ne changera d'ici la Coupe du monde" (20 novembre -18 décembre), a-t-il notamment déclaré dans le quotidien l’Équipe du 19 septembre.

Cette sortie médiatique, a visiblement irrité Kylian Mbappé. Dans un message transmis à l’AFP lundi après-midi, ses représentants ont regretté "qu'aucun accord n'ait pu être trouvé en amont de la Coupe du monde", et ont ajouté que le joueur avait décidé de ce fait "de ne pas prendre part à la séance photo prévue mardi avec l'équipe de France".

La FFF a alors immédiatement réagi dans un communiqué diffusé vers 20 h 45 le soir même, indiquant qu’"après des échanges concluants en présence des cadres de l’équipe de France, du président, du sélectionneur et d’un responsable du marketing, la Fédération française de football s’engage à réviser, dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits à l’image qui la lie à ses joueurs en sélection".

Déjà un précédent au printemps

Cette séquence est le deuxième épisode d’une affaire débutée en mars dernier. Mécontent des valeurs de certaines marques associées à la FFF et de l'utilisation de l'image des joueurs internationaux, Kylian Mbappé avait alors refusé de prendre part à plusieurs opérations marketing.

Le joueur de 23 ans souhaite notamment pouvoir garder le choix des marques auxquelles son image est associée.

Pour rappel, douze sponsors soutiennent aujourd’hui l’équipe de France de football parmi lesquels on peut citer : Coca-Cola, Orange, Uber Eats Volkswagen ou Xbox.

Afin de modifier la convention concernant les droits à l’image des joueurs, une réunion a été organisée début juin entre les représentants de Mbappé, et les dirigeants de la FFF, sans toutefois parvenir à un accord.

La balle est maintenant dans le camp de la Fédération. Tiendra-t-elle ses engagements, à deux mois du début de la Coupe du monde ?