Ukraine : combats et découvertes macabres dans l'est du pays

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Les forces ukrainiennes ont repris de nombreux territoires dans la région de Kharkiv, grâce à une contre-offensive éclair.
Les forces ukrainiennes ont repris de nombreux territoires dans la région de Kharkiv, grâce à une contre-offensive éclair.   -   Tous droits réservés  YASUYOSHI CHIBA/AFP or licensors

Trois semaines après une percée fracassante dans le nord-est du pays qui leur a permis de reprendre des milliers de kilomètres carrés, les forces ukrainiennes maintiennent la pression sur l'armée russe dans le Donbass.

Cependant, l'armée russe et le groupe paramilitaire Wagner tentent toujours de percer en direction de Kramatorsk. Au moins quatre personnes ont été blessées dans une attaque menée ce lundi dans un quartier résidentiel de la ville industrielle. Le toit d'un des bâtiments a été touché, tandis que les balcons et les fenêtres de plusieurs appartements ont été brisés et sont tombés sur le jardin et l'entrée de la structure située en dessous.

Leo Correa/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Cette femme est sous le choc après le bombardement de son immeuble à Kramatorsk - 26/09/2022Leo Correa/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Dans la région de Kharkiv, au nord-est, qui a été largement reprise aux Russes, les Ukrainiens contrôlent désormais une grande partie de la ville de Koupiansk, un nœud ferroviaire crucial utilisé auparavant par la Russie pour réapprovisionner ses forces déployées plus au sud. Mais une étroite bande sur la rive orientale de la rivière Oskil reste aux mains des forces russes, empêchant les Ukrainiens d'avancer vers la région de Lougansk contrôlée par la Russie.

Plus au sud, les Ukrainiens manœuvrent désormais en direction de Lyman, à 50 kilomètres au sud-est d'Izioum, dans le nord de la région de Donetsk.

Mobilisation en Russie, découvertes macabres en Ukraine

Dans son adresse quotidienne à la nation, ce lundi soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a une nouvelle fois critiqué la mobilisation décrétée en Russie.

"Malgré l'absurdité évidente de la guerre pour la Russie et le manque d'initiative des occupants, les militaires russes sont poussés à la mort par leur commandement, a-t-il affirmé. Les tentatives constantes de l'offensive russe sur la région de Donetsk resteront certainement dans l'histoire des guerres comme l'un des meurtres les plus cyniques de ses propres soldats".

Au nord de Kharkiv, près la frontière avec la Russie, les forces ukrainiennes disent avoir trouvé une centaine de corps sur un site d'élevage industriel de volailles utilisé par les troupes russes pour abriter leurs chars avant leur retrait.

Volodymyr Zelenski a dénoncé ce lundi la découverte de deux nouvelles fosses communes "contenant des centaines de cadavres" à Izioum, dans la province orientale de Kharkiv. Après des mois d'occupation, les troupes russes ont été chassées de la ville il y a quelques semaines. Après la libération, une grande fosse a été découverte dans une forêt voisine, d'où plus de 400 corps ont déjà été exhumés.

Des découvertes de fosses communes et de preuves de torture se multiplient dans la région.