Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Chasse aux opposants en Russie : la star du rap Oxxxymiron désignée "agent de l'étranger"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Archives - le rappeur russe Oxxxymiron lors d'un concert à Moscou (Russie), le 26/11/2018
Archives - le rappeur russe Oxxxymiron lors d'un concert à Moscou (Russie), le 26/11/2018   -   Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2018 The AP. All rights reserved   -  

Oxxxymiron, star du rap russe figure désormais sur la liste des "agents de l'étranger". L'artiste s'est publiquement opposé à l’invasion de l’Ukraine. Il est désormais sous le coup de restrictions.

La star du rap russe Oxxxymiron a été désignée ce vendredi "agent de l'étranger", selon une liste actualisée des personnalités classées comme tel publiée par le ministère russe de la Justice.

Miron Fiodorov, dont le nom de scène est Oxxxymiron, est très populaire chez les jeunes Russes.
Il possède 2,1 millions d'abonnés sur Instagram.

En février dernier, il s'était déclaré dans une vidéo enflammée "contre cette guerre que la Russie déclenche contre l'Ukraine", qualifiée de "catastrophe et crime".

Le pouvoir utilise cette loi sur les "agents de l'étranger" pour faire pression sur l'opposition. Cela vaut pour les artistes mais aussi pour des personnalités politiques, des ONG, des journalistes.

Voté en 2012, ce texte considère que les organisations et les personnalités qui reçoivent des financementsissus de l'étranger doiventse faire enregistrer et s'afficher comme "agent de l'étranger" dans le cas où elles se livrent à une "activité politique". Elles peuvent alors subir des restrictions et des amendes.

Pour les observateurs, c'est une manière de faire taire toute voix dissidente.

La Russie connaît depuis le début de l'offensive en Ukraine une répression sans précédent. Les autorités ont introduit une loi prévoyant jusqu'à 15 ans de prison pour toute publication d'information sur l'armée jugée fausse par les autorités.

Cette nouvelle vague de répression sur des personnalités de la culture interviennent quelques heures après que l'ONG russe Memorial, bannie en Russie depuis 2021, a obtenu le prix Nobel de la Paix.