Ukraine : les personnes âgées parmi les premières victimes civiles du conflit

Access to the comments Discussion
Par euronews
Une personne âgée en Ukraine
Une personne âgée en Ukraine   -   Tous droits réservés  Andriy Andriyenko/Copyright 2022 The AP

En Ukraine, depuis le début de l’invasion russe, les personnes âgées comptent parmi les premières victimes du conflit. C'est la conclusion d'un nouveau rapport d'Amnesty International. Souvent dans l’incapacité de partir, elles se retrouvent piégées dans des conditions de vie délétères et exposées aux bombardements.

"_Elles restent souvent dans des zones qui sont constamment attaquées par les Russes. elles ne sont pas en mesure, comme d'autres parties de la population, de se réfugier  dans des abris anti-bombes ou ailleurs et elles s'abritent donc souvent dans leurs appartements. Ce qui les expose à un risque accru de décès et de blessures. Lorsqu'elles sont déplacées, elles ont du mal à accéder à un logement et vivent souvent dans la pauvreté, elles ont des handicaps, ce qui est plus difficile pour trouver un logemen_t" explique Laura Mills, chercheuse à Amnesty International.

Les personnes âgées de 60 ans ou plus représentent près d'un quart de la population ukrainienne.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme, entre février et septembre 2022 , les plus de 60 ans représentaient 34 % des civils tués.

Amnesty International appelle les autres pays à faciliter l'évacuation des personnes âgées. Et exhorte les organisations internationales à travailler avec Kiev pour soutenir davantage financièrement les personnes âgées.