Guerre en Ukraine : la situation au 8 décembre 2022, cartes à l'appui

Access to the comments Discussion
Par Oleksandra Vakulina  & Euronews
Euronews
Euronews   -   Tous droits réservés  Capture d'écran

Notre journaliste Sasha Vakulina fait le point sur la situation en Ukraine, en ce jeudi 8 décembre 2022, cartes à l'appui.

Vladimir Poutine pose les bases d'une guerre de conquête prolongée en Ukraine. Le président russe a déclaré que l'opération spéciale pouvait être un "processus long" et que l'acquisition de nouveaux territoires était un résultat significatif pour la Russie.

L'Institut pour l'étude de la guerre observe que depuis l'été, le Kremlin a adapté sa politique d'informations pour mettre l'accent sur la prolongation de la guerre. Une stratégie de communication qui semble faire suite aux échecs des forces russes à atteindre et conserver leurs objectifs initiaux.

L'Institut note que ce conditionnement informationnel est fondamentalement incompatible avec toute discussion concernant un cessez-le-feu ou des négociations.

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, a pour sa part déclaré que l'armée russe cherchait à obtenir une sorte de trêve opérationnelle. Dans les colonnes du Financial Times, le chef de l'Alliance atlantique a assuré que la Russie cherchait à "geler" les combats en Ukraine au moins pour une courte période afin de se réorganiser, réparer ce qui peut l'être et de relancer une plus grosse offensive au printemps prochain.

Cette déclaration va dans le sens de l'analyse de l'Institut pour l'étude de la guerre, selon laquelle une pause opérationnelle favoriserait la Russie en privant l'Ukraine de l'initiative.

En attendant, les forces russes seraient en train d'augmenter le rythme de leurs contre-attaques dans l'est de Kharkiv et l'ouest de l'oblast de Louhansk, selon le porte-parole des forces ukrainiennes de l'Est.

Autour de Bakhmout, l'armée russe poursuit ses opérations offensives, certains des combats les plus violents se déroulent dans cette région. La volonté de Vladimir Poutine de poursuivre les bombardements intenses autour de Bakhmout permet à l'Ukraine d'être à la manœuvre dans d'autres régions. Les succès ukrainiens reposeront sur la capacité de Kyiv à maintenir la cadence, sans interruption, pendant l'hiver 2022 2023.