Josep Borrell : "L'UE manque de capacités de défense pour se protéger en cas de conflit"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Josep Borell, le chef de la diplomatie européenne, 6 avril 2022
Josep Borell, le chef de la diplomatie européenne, 6 avril 2022   -   Tous droits réservés  AP Photo/Jean-Francois Badias

La guerre en Ukraine a épuisé les stocks d'armes de l'Union européenne et montré qu'elle manque de "capacités de défense essentielles" pour se protéger en cas de conflit, a averti jeudi le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

"Nous manquons des capacités dont nous avons besoin pour nous défendre contre un niveau de menace plus élevé" à cause "d'années de sous-investissement", a-t-il affirmé dans une intervention devant l'Agence de Défense Européenne (EDA).

"Nous sommes confrontés à des menaces réelles (...) Nous préférerions ne pas avoir à les affronter, mais elles sont là, proches et susceptibles d'empirer. Je ne veux pas être Cassandre annonçant les mauvaises nouvelles, mais c'est la réalité", a-t-il souligné.

La guerre menée par la Russie contre l'Ukraine a été "un réveil brutal pour beaucoup d'entre nous", a-t-il souligné.

Le soutien militaire fourni par l'UE à l'Ukraine "vient des stocks de l'armée, et tout le monde est d'accord pour dire que ces stocks ont été rapidement épuisés, parce qu'ils étaient presque vides", a-t-il déploré.

Ce soutien se chiffre à près de 9 milliards d'euros, dont 3,1 provenant de la Facilité européenne pour la paix, avait précisé Josep Borrell début décembre.

Les Etats membres et leurs forces armées doivent "coopérer davantage" pour continuer à soutenir l'Ukraine et "commencer à préparer l'avenir", a-t-il plaidé.

Réarmement massif

Les Européens se sont lancés dans un réarmement massif avec des engagements pour près de 200 milliards d'euros. L'Allemagne a ainsi décidé de constituer un fonds exceptionnel doté de 100 milliards d'euros et va porter ses dépenses à 2% de son PIB.

Trois urgences ont été identifiées : la reconstitution des stocks de munitions et d'armes épuisés par les fournitures à l'Ukraine, les capacités de défense anti-aérienne et le remplacement du matériel hérité de l'ère soviétique.

Les Etats Unis sont sur les rangs pour équiper leurs alliés européens membres de l'Otan. Depuis 2006, les Européens ont acheté 60% de leurs armements aux Etats-Unis et à des pays non européens, a souligné la Commission dans un rapport publié en mai.

Les dépenses de défense des pays de l'UE ont augmenté de 20% entre 1999 et 2021, quand leur croissance a été de 60% aux Etats-Unis, de 292% en Russie et de 592% en Chine.