Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Baku Jazz Festival

Baku Jazz Festival
Par Euronews

<p>Le festival de jazz de Bakou vient de refermer ses portes après plus de 60 concerts. <br /> Parmi les artistes présents Omar connu pour avoir déjà travaillé avec Erykah Badu ou encore un certain… Stevie Wonder. </p> <p>Omar : “En 2000 il m’a appelé pour me dire ‘Yo man ! Allons en studio’ et on a écrit la chanson “Feeling you”.” </p> <p>La première apparition officielle de jazz à Bakou remonte à 1938. Près de 80 ans plus tard Rain Sultanov et Isfar Sarabski portent le flambeau de l’innovation musicale. </p> <p>Isfar Sarabski : “Quand j’ai été invité ici on m’a dit qu’il y aurait un projet avec de l’orgue mais pour moi c‘était difficile à imaginer parce que je ne suis pas organiste mais pianiste mais ça m’a intéressé et j’ai commencé à travailler. Dans ce projet, nous essayons de jouer en tout quiétude des compositions que nous partageons et qui coulent en nous.”</p> <p>Rain Sultanov : “Nous avons une concours pour de jeunes musiciens, des master classes, des séminaires, nous avons organisé un festival très varié cette année.”</p> <p>Jusqu‘à la prochaine génération qui est mise à contribution : “Je m’appelle Leman Gasimova, j’ai 10 ans. Je joue du saxophone depuis que j’ai 7 ans. Plus tard je voudrais être musicienne.”</p> <p>Et tous les soir à minuit ce sont les jam sessions où se retrouvent les artistes.</p>