Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Une pléiade de talents pour le Festival international d'hiver des arts de Sotchi

Une pléiade de talents pour le Festival international d'hiver des arts de Sotchi
Tous droits réservés  AP Photo/Michael Probst   -  
Par Galina Polonskaya  & Euronews

La quinzième édition du Festival international d'hiver des arts a démarré à Sotchi, dans le sud de Russie.

L'événement dresse un éventail varié de représentations allant du classique, du jazz, en passant par le ballet, les productions expérimentales et les avant-premières.

Le Festival a toutefois fait dans la tradition pour son ouverture, avec la pièce "Don’t leave your planet” (Ne quitte pas ta planète), crée ici-même en 2016.

Cette pièce musicale est un succès phénoménal qui fait salle comble à chaque représentation. Basée sur l'histoire du Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry l'oeuvre met en scène le comédien Constantin Khabenski, seul, interprétant tous les rôles.

"Qu'est-ce qui attend une personne lorsqu'elle se retrouve dans un désert sans fin ? Une mort inéluctable. Et pour renaître, il faut se confesser à soi-même. C'est très simple. Et cette confession, est énoncée par Saint-Exupéry et on la donne comme un conte de fées pour enfants parce que c'est plus facile" analyse le comédien.

"Mais en fait, c'est loin d'être un conte de fées pour enfants. Et nous avons essayé de raconter la confession d'un homme" souligne-t-il.

L'orchestre de chambre Les Solistes de Moscou, dirigé par Iouri Bachmet accompagne l'oeuvre pendant la représentation.

"Il s'agit, bien sûr, d'un spectacle solo, que dirige Constantin du début à la fin" explique le chef d'orchestre. "M__ais la musique n'est pas seulement un fond, elle joue un rôle, et pas seulement une sorte d'épisodique, elle joue le deuxième rôle principal" indique celui qui est également directeur artistique de ce festival.

Le festival réunit une pléiade de musiciens de renommée mondiale, dont le chanteur Max-Emmanuel Zencic, décrit comme "le meilleur contre-ténor de notre temps" par le magazine Opernwelt.

Il explique avoir choisi d’y interpréter des airs de Mozart car "il y a un concours de jeunes compositeurs dans le festival" a-t-il remarqué.

"J'ai pensé que c'était une bonne idée d'apporter quelque chose que le jeune Mozart a joué à Milan" précise-t-il.

Le Festival international d'hiver des arts de Sotchi dure jusqu'au 27 février 2022.