Ukraine : l'Union Européenne ne rapatriera pas ses personnels d'ambassade

Access to the comments Discussion
Par Yolaine De Kerchove Dexaerde
Ukraine : l'Union Européenne ne rapatriera pas ses personnels d'ambassade
Tous droits réservés  European Union

L'Union européenne ne suivra pas l'exemple des États-Unis en ordonnant aux familles du personnel des ambassades en Ukraine d'évacuer le pays en raison des inquiétudes suscitées par une éventuelle invasion russe.

Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, a clairement indiqué que le secrétaire d'État américain Antony Blinken, qui a participé à la réunion des ministres des affaires étrangères de l'Union européenne ce lundi, leur avait expliqué à tous ce qui sous-tendait cette décision, mais rien ne les a convaincus qu'un tel geste serait essentiel pour l'Europe.

"Après avoir écouté le secrétaire d'État Antony Blinken, je ne pense pas qu'il soit nécessaire pour nous de prendre des mesures de précaution concernant le nombre de nos employés qui sont permanents en Ukraine. Je pense qu'il y a un accord complet entre nous, entre les Etats membres, sur le fait que même ces mesures proportionnées ne sont pas nécessaires. Je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit de nouveau qui puisse augmenter le sentiment de peur d'une attaque immédiate. Non.", a déclaré Josep Borrell, le chef de la politique étrangère de l'UE.

L'OTAN envoie des renforts

Entre-temps, l'OTAN a révélé qu'elle pourrait déployer des unités de combat supplémentaires dans la partie orientale de l'alliance en réponse au renforcement militaire de la Russie à la frontière de l'Ukraine, a confirmé le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, lors d'une conférence de presse avec les ministres suédois et finlandais des Affaires étrangères à Bruxelles.

Nous envisageons de renforcer encore notre présence dans la partie orientale de l'Alliance, ce qui pourrait inclure le déploiement de groupes de combat supplémentaires de l'OTAN. Ces déploiements sont proportionnés et conformes à nos engagements internationaux, et ils renforcent la sécurité européenne pour nous tous
Jens Stoltenberg
Secrétaire général de l'OTAN

Plus tôt dans la journée de lundi, la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a annoncé qu'elle fournirait à l'Ukraine une nouvelle aide financière d'un montant de 1,2 milliard d'euros.

Au-delà du financement proposé, Ursula von der Leyen a déclaré que la Commission "commencera bientôt à travailler" sur un paquet d'aides financières à plus long terme pour l'Ukraine"afin de soutenir les efforts de modernisation du pays."

Journaliste • Efi Koutsokosta