Cet article n'est pas disponible depuis votre région

En visite à New Delhi, Ursula von der Leyen demande le soutien de l'Inde dans le conflit ukrainien

Access to the comments Discussion
Par Yolaine De Kerchove Dexaerde
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à gauche et le premier ministre indien Narendra Modi à droite lors d'une rencontre à New Delhi en Inde
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à gauche et le premier ministre indien Narendra Modi à droite lors d'une rencontre à New Delhi en Inde   -   Tous droits réservés  INDIA'S PRESS INFORMATION BUREAU/AP   -  

La présidente de la Commission européenne exhorte l'Inde à soutenir les efforts occidentaux contre l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Ursula von der Leyen était en Inde en tant qu'invitée d'honneur de la conférence phare du gouvernement en matière de politique étrangère - le dialogue de Raisina.

En plus de promouvoir une meilleure coopération entre Bruxelles et New Delhi, elle a profité de cette occasion pour demander le soutien du pays d'Asie du Sud dans ce conflit.

C'est un moment décisif. Les décisions que nous prendrons ces jours-ci façonneront les décennies à venir. Notre réponse à l'agression de la Russie aujourd'hui décidera de l'avenir du système international et de l'économie mondiale. Et nous exhortons tous les membres de la communauté internationale à soutenir nos efforts pour une paix durable.
Ursula von der Leyen
présidente de la Commission européenne

Mais il faudra plus que des mots pour convaincre l'Inde de changer de cap, car elle a jusqu'à présent été réticente à soutenir les sanctions occidentales contre Moscou.

Depuis le début de la guerre, l'Inde a acheté plus de deux fois plus de pétrole brut à la Russie que sur l'ensemble de l'année 2021.

Selon les experts, l'Union européenne devra désormais offrir à Delhi de meilleures incitations, notamment dans le domaine de la défense.

Près de 60 à 70 % des pièces de rechange, des technologies de défense, etc. de l'Inde proviennent de Russie, ce qui représente une grande dépendance. C'est crucial dans le contexte actuel de tensions à la frontière entre l'Inde et la Chine. Si vous vous souvenez bien, des violences ont éclaté à cette frontière en 2020 et cette crise n'a pas été résolue. L'Inde est donc en état d'alerte.
Garima Mohan
boursière au German Marshall Fund, programme Asie

Au-delà de la guerre en Ukraine, Ursula von der Leyen affirme que l'Union européenne et l'Inde vont collaborer plus étroitement dans la lutte contre le changement climatique.

Les deux pays ont également convenu de relancer les négociations sur un accord de libre-échange et de créer un conseil conjoint sur le commerce et la technologie afin de relever les défis dans ces domaines.

Journaliste • Christopher Pitchers

Video editor • Vassilis Glynos