Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Comment la guerre en Ukraine a changé l'UE: retour sur 6 mois de bouleversements diplomatiques

Access to the comments Discussion
Par Isabel Marques da Silva
Des engins militaires russes sont exposés à Kiev
Des engins militaires russes sont exposés à Kiev   -   Tous droits réservés  Evgeniy Maloletka/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved   -  

Bruxelles et les institutions européennes ont célébré le jour de l'indépendance de l'Ukraine par une extraordinaire manifestation de soutien. La célèbre statue Manneken Pis était aussi vêtue aux couleurs nationales de l'Ukraine. Interrogé par Euronews, l'Ambassadeur de l'Ukraine auprès de l'Union européenne, Vsevolod Chentsov, a déclaré que le soutien de l'UE avait surpris la Russie. " Je pense que c'était une grande erreur de calcul de la Russie de penser que l'Union européenne est faible, qu'elle est incapable. L'Union européenne a prouvé sa capacité à rester soudée, à rester unie et à aller de l'avant, " a-t-il souligné.

L'Union européenne a pris des mesures sans précédent pour aider Kiev : accepter tous les réfugiés d'Ukraine, fournir une aide financière et humaine, l'envoi d'argent pour permettre à l'Ukraine de se fournir en armes, l'interdiction des médias russes, la prise de sanctions financières, bancaires et technologiques envers la Russie, et l'interdiction des importations de pétrole russe à partir de la fin de l'année. Et l'Union européenne continuera à soutenir les Ukrainiens, comme l'a affirmé Ursula Von Der Leyen, la présidente de la Commission européenne. Dans un message vidéo adressé aux Ukrainiens, elle a déclaré ceci : "Il y a beaucoup à faire, mais nous pouvons le faire ensemble. L'Europe est avec vous, aujourd'hui et sur le long terme. Slava Ukraine ! "

D'un autre côté, l'Union européenne est divisée sur des politiques comme l'importation d'énergie de Russie. Alors que de nombreux Etats membres se dirigent vers une récession économique, la Russie met l'Union européenne sous pression avec l'augmentation des prix de l'énergie. L'objectif de la stratégie européenne fait l'objet d'un débat permanent.

Pour Bruno Lete, analyste au, German Marshall Fund of the United States, "nous voyons en fait qu'il y a un groupe de pays qui veulent que l'Ukraine soit victorieuse et un autre goupe de pays qui veulent la paix avec la Russie. Ces deux objectifs sont substantiellement différents. Parce que si vous voulez que l'Ukraine soit victorieuse, cela signifie que vous devez vaincre la Russie militairement et l'écraser économiquement. Et que vous ne pouvez pas faire de concessions avec Moscou. Maintenant, si vous voulez la paix avec la Russie, c'est tout le contraire. Cela signifie que vous devez probablement faire des concessions avec la Russie, ou au moins forcer l'Ukraine à en faire avec la Russie. "

Selon cet expert, la guerre a déjà changé l'Europe de manière significative. Un exemple est l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN. Mais la grande question est la suivante: comment seront les relations entre la Russie et l'Union européenne sur le long terme et quel sera l'impact de ces développements sur les économies et les ménages européens ?

Journaliste • Laura Vandormael

Video editor • Vassilis Glynos