Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Qui a peur du Brexit et le futur selon Google

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Qui a peur du Brexit et le futur selon Google

<p>Le 23 mai dernier, nous étions à un mois du référendum sur le Brexit. Pour l’occasion, nous avons décidé de revenir sur les arguments des deux camps.</p> <p>Parmi les partisans d’un maintien dans l’Union européenne, on trouve le chef du gouvernement britannique, David Cameron, et son ministre des Finances, George Osborne. La campagne pro-Brexit est elle emmenée par l’ancien maire de Londres, Boris Johnson.</p> <p>De nombreuses entreprises, au Royaume-Uni comme ailleur,s ont déjà exprimé leurs inquiétudes. Leurs avertissements ont trouvé un écho au Fonds monétaire international, à l’Organisation pour la coopération et le développement économique et ailleurs. Récemment, tous ont publié des prévisions déprimantes en cas de Brexit.</p> <p>Mais il y a un <a href="https://www.icsa.org.uk/about-us/press-office/ftse-boards-depressed-about-the-economy-but-unmoved-by-brexit">autre point de vue</a>, que nous vous proposons de découvrir dans cette édition de Business Line.</p> <p>Et dans notre rubrique IT, consacrée aux technologies de l’information, nous revenons sur les grandes annonces du <a href="http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/marketing-vente/7961063-google-i-o-2016-allo-et-duo-ne-convainquent-pas-210721.php">Google I/O</a>, la conférence annuelle de la compagnie américaine destinée aux développeurs.</p> <p>Réalité virtuelle, intelligence artificielle faite “chat-bot”, haut-parleurs intelligents activés par la voix… Le géant des moteurs de recherche ne manque pas d’imagination.</p>