Cet article n'est pas disponible depuis votre région

PME : se réinventer pour mieux exporter

Access to the comments Discussion
Par Euronews
PME : se réinventer pour mieux exporter

<p><b>Dans cette édition de Business Planet, nous nous rendons sur l‘île de Madère pour parler développement à l’export et découvrir une initiative locale qui a valeur d’exemple : une coopérative a su réinventer le vin de Madère pour séduire une nouvelle clientèle à l’international.</b></p> <p>Trouver de nouveaux clients à l’international est un défi auquel sont confrontés nombre d’entrepreneurs, encore plus quand leur business est basé sur une île. Nous vous emmenons à Madère rencontrer José António de Coito Pita, le président de la <a href="http://cafmadeira.pt/sobre-a-cafmadeira/">Coopérative agricole de Funchal</a>. </p> <p>Anne Glémarec, euronews :<br /> “<em>Il y a cinq ans, vous avez lancé une nouvelle marque de vin de Madère…</em>“</p> <p>José António de Coito Pita :<br /> “<em>On a fait une étude de marché et on a vu qu’il y avait de la place pour la production et le négoce d’un vin de Madère exceptionnel. On a misé sur la subtilité des femmes de Madère pour attirer un public jeune et féminin.</em>“ </p> <p>Suzanne Pedro, directrice financière, Micaela Martins, agronome, Lisandra Gonçalves, oenologue, Cristina Nóbrega, agronome, Gabriela Pestana, attachée commerciale et Jacinta Pedra, juriste : six femmes se cachent derrière <a href="https://fr-fr.facebook.com/MadeiraVintners/">Madeira Vintners</a>, la plus jeune marque de vin de Madère – la première même à voir le jour depuis 80 ans sur un marché dominé par les hommes, de la production à la consommation. Restait à se montrer créatif pour élaborer un produit innovant à même de conquérir la clientèle cible.</p> <p>“<em>L’innovation, c’est <a href="http://napavalleyregister.com/wine/columnists/allison-levine/after-years-women-are-making-wine-in-madeira/article_3644dcc4-f36a-591c-878d-f93d886770a8.html">l‘équipe derrière le projet</a> : des femmes exclusivement,</em> insiste Suzanne Pedro qui assure la direction financière. <em>Il y a aussi le faible taux d’alcool, la sélection manuelle des raisins et l’incorporation de variétés cultivées sur l‘île de Porto Santo,</em>“ précise-t-elle.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="pt" dir="ltr">Euronews interessado no Madeira Vintners: A Cooperativa Agrícola do Funchal (<span class="caps">CAF</span>) em parceria com Direcção Regional de Agricultura estão por trás do projecto Madeira Vintners, vencedora a nível nacional dos Prémios Europeus de Promoção… <a href="https://t.co/rWF2mK5QZT">https://t.co/rWF2mK5QZT</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/dnoticias?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#dnoticias</a> <a href="https://t.co/jXFEiZ1Sxo">pic.twitter.com/jXFEiZ1Sxo</a></p>— dnoticias.pt (@dnoticiaspt) <a href="https://twitter.com/dnoticiaspt/status/953933014756544512?ref_src=twsrc%5Etfw">18 janvier 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <div style="width:280px; float:right; margin:20px;"> <div style="border-top: #333 3px double; border-bottom: #333 3px double; font-size:12px; padding-top:16px;"> <h3><span class="caps">PME</span> : comment conquérir des marchés à l’international</h3> <ul> <li>Seules quelques petites et moyennes entreprises européennes exportent leurs produits ou leurs services à l’extérieur de l’UE. Les études montrent pourtant que les <span class="caps">PME</span> internationales créent plus d’emplois et sont plus innovantes que celles qui limitent leur clientèle à leur propre pays.</li> <li>Pour une entreprise viticole de Madère, se développer à l’international est crucial. Le projet Madeira Vintners est porté par une équipe exclusivement féminine qui fabrique du vin de Madère avec une faible teneur en alcool (17%), l’objectif étant de séduire les femmes dans le monde entier et de trouver une nouvelle clientèle à l‘étranger pour leur produit de haute qualité.</li> <li>L’ensemble de la chaîne – de la collaboration avec les viticulteurs au processus de contrôle et de sélection, en passant par la production et les ventes, est gérée par des femmes hautement qualifiées.</li> <li>Le projet a enregistré une hausse des ventes de 100% entre 2016 et 2017 et le vin a remporté plusieurs prix internationaux.</li> <li>Madeira Vintners, lancé par la Coopérative agricole de Funchal, a reçu des financements européens par le biais du programme de développement régional <span class="caps">PRODERAM</span>. Le projet a aussi participé à l‘édition 2017 des Prix européens de la promotion de l’entrepreneuriat dans la catégorie “Soutien à l’internationalisation des entreprises”.</li> <li>Les Prix européens de la promotion de l’entrepreneuriat distinguent des organisations ou des projets initiés en Europe pour promouvoir l’esprit d’entreprise.</li> </ul> </div> </div> <p><h3>Doublement des ventes en un an</h3></p> <p>Pour décrocher l’appellation “vin de Madère”, un vin doit vieillir au minimum trois ans. La première cuvée a été commercialisée en 2016. Grâce au réseau de distribution de la Coopérative agricole de Funchal, le succès a été immédiat.</p> <p>“<em>Nos ventes ont doublé entre 2016 et 2017, notamment grâce à la demande aux Etats-Unis,</em> renchérit Suzanne Pedro. <em>Cette année, nous allons mettre sur le marché notre premier vin de 5 ans d‘âge : il sera lancé le 8 mars pour la journée de la femme.</em>“ </p> <p>Financée aux deux tiers par des fonds européens, cette initiative a permis de créer six emplois qualifiés et d’offrir de nouveaux débouchés aux viticulteurs locaux. Une aventure humaine qui figurait parmi les <a href="https://blogs.ec.europa.eu/promotingenterprise/eepa-2017-pt-national-winners/">finalistes</a> des <a href="https://ec.europa.eu/growth/smes/support/enterprise-promotion-awards_fr">Prix européens de la promotion de l’entrepreneuriat</a> 2017 dans la catégorie internationalisation.</p> <p><h3>"Un bon projet, une bonne équipe"</h3></p> <p>Anne Glémarec retrouve son premier interlocuteur José António de Coito Pita, président de la Coopérative agricole de Funchal.</p> <p>Anne Glémarec :<br /> “<em>Quelle est la prochaine étape pour cette nouvelle marque ?</em>“</p> <p>José António de Coito Pita, président de la Coopérative agricole de Funchal :<br /> “<em>Innovation, marketing, culture et histoire : ce vin de Madère a toutes les chances d‘être un succès auprès des jeunes et du public féminin, au Portugal comme à l’international.</em>“ </p> <p>Anne Glémarec :<br /> “<em>Imaginons que votre expérience m’inspire et que je veuille la répliquer. Quelles doivent être mes priorités ?</em>“</p> <p>José António de Coito Pita :<br /> “<em>Si on a un bon projet, une bonne équipe, que l’on y croit, que l’on a le soutien des instances locales et nationales et que l’on sait utiliser les réseaux sociaux, tout est possible. Il faut y croire pour gagner. On est les meilleurs !</em>“</p>