Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Watches and Wonders : l'excellence horlogère s'expose de nouveau à Genève

Access to the comments Discussion
Par Damon Embling
Focus
Focus   -   Tous droits réservés  euronews   -  

C'est un rendez-vous incontournable pour les grands noms de l'excellence horlogère mondiale. "Watches and Wonders" Genève, autrefois appelé "Salon international de la Haute Horlogerie" fait cette année, son retour en version physique, pour la première fois depuis le début de la pandémie, tout en se déclinant en ligne.

Démarche durable et désirabilité du design

Parmi les 38 exposants, Hermès fait la part belle à l'art numérique. Son stand abrite une œuvre de l'artiste Sabrina Ratté. "Dans cette installation, je voulais évoquer la manière dont les nouvelles technologies comme les images satellites font évoluer notre perception du temps et de l'espace," explique-t-elle.

euronews / Hermès Horloger
Une partie de l'installation de l'artiste Sabrina Ratté sur le stand de Hermès Horlogereuronews / Hermès Horloger

Quant au positionnement de la marque, "nous essayons de nous adresser non pas à une génération, mais à toutes les générations," précise Laurent Dordet, directeur général de Hermès Horloger. "Nous créons les objets dans lesquels nous croyons et qui nous font plaisir," dit-il.

Parmi les grandes questions sur lesquelles travaillent les professionnels de ce secteur, l'innovation, la transparence, l'économie circulaire et bien sûr, le développement durable.

"La manière dont on transforme nos entreprises pour qu'elles soient plus durables, c'est un aspect tout aussi important que la désirabilité d'un nouveau design," estime Emmanuel Perrin, vice-président de "Watches and Wonders".

Approvisionnement responsable

L'une des pistes pour relever ce défi durable, c'est une acquisition responsable de matières premières. H. Moser & Cie., par exemple, travaille en ce sens selon son propriétaire et PDG.

"Nous nous approvisionnons, par exemple, en or issu du commerce équitable qui est plus cher, mais nous sommes prêts à le faire," fait-il remarquer. "Nous essayons de réduire notre empreinte carbone," poursuit-il, "c'est quelque chose qui a été impulsé par notre équipe qui est très jeune."

"Watches and Wonders" Genève 2022 se tient à Palexpo jusqu'au 5 avril.

Journaliste • Damon Embling