Vidéo

Colère et protestations au Brésil après l'assassinat violent d'un réfugié

Colère et protestations au Brésil après l'assassinat violent d'un réfugié

Des manifestants se sont rassemblés samedi à Rio de Janeiro, Sao Paulo et dans d'autres villes du Brésil pour protester contre le meurtre d'un réfugié congolais de 24 ans, battu à mort.

Son assassinat, le 24 janvier, a suscité indignation et dégoût dans tout le pays. Plusieurs fois ces dernières années au Brésil, des manifestations sont venues rappeler les cas de violences raciste dans ce pays qui compte une importante population noire.

À Rio, des manifestants se sont rassemblés devant le même kiosque de plage où Moïse Mugenyi Kabagambe a été tué, battu par trois hommes qui ont été capturés sur des images que la police a rendue publiques.

La vidéo montre les agresseurs en train d'attaquer le jeune homme pendant 13 minutes, le maintenant au sol et le frappant avec une matraque, et continuant à le faire même après qu'il a perdu connaissance.

C'est la justice, rien de moins, que veulent maitenant obtenir les proches de la victime.