Vidéo

euronews_icons_loading
Une manifestante lors de la Conférence des Nations unies sur les océans à Lisbonne