Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les eurodéputés divisés par la nomination de Rocco Buttiglione à la Commission européenne

Les eurodéputés divisés par la nomination de Rocco Buttiglione à la Commission européenne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Commission des libertés civiles du Parlement a échoué par deux fois à se mettre d’accord. Les libéraux-démocrates, les écologistes et la gauche refusent que l’Italien devienne commissaire à la Justice, la Liberté et la Sécurité. Rocco Buttiglione est en revanche soutenu par les conservateurs du Parti poulaire européen (PPE). La polémique est née de ses déclarations sur l’homosexualité pendant son audition, mardi :

“J’ai le droit de penser que l’homosexualité est un péché, et cela n’aura aucune influence sur ma politique sauf si je disais que l’homosexualité est un crime. De la même manière vous êtes libres de penser que je suis un pécheur pour la majorité des choses dans la vie”. Et la polémique d’enfler à vue d’oeil. Le président socialiste du Parlement européen Josep Borrel a lui-même condamné les propos de Rocco Buttiglione. La Commission des libertés civiles du Parlement tentera de trouver un consensus lundi, faute de quoi un vote aura lieu. Le risque : que la Commission européenne soit rejetée en bloc, un seul commissaire ne pouvant être récusé.