DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un accord pour sauver le groupe naval espagnol Izar

Un accord pour sauver le groupe naval espagnol Izar
Taille du texte Aa Aa

L’Etat espagnol et les syndicats sont parvenus à un accord pour sauver le groupe naval public Izar. L‘état aurait renoncé à privatiser l’entreprise et devrait conserver au moins 70% du capital. L’accord prévoit également une restructuration des entités civiles et militaires qui seront regroupées au sein d’une même branche. A l’origine des difficultés du groupe de constructions navales, la forte concurrence des chantiers asiatiques à laquelle s’est ajoutée une amende de plus de 300 millions d’euros infligée par Bruxelles à l’Etat espagnol pour des aides publiques jugées illégales et contraires aux lois de la concurrence. L’annonce au mois de septembre d’une possible privatisation du groupe avait entraîné de vastes mouvements de protestation. L’accord conclu entre l’Etat et les syndicats doit encore recevoir l’aval de Bruxelles.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.